Partie de Kankan la semaine dernière, la grogne des élèves-maîtres des Ecoles Normales d’Instituteurs s’étend à travers le pays. Ce lundi, 12 avril 2021, des mouvements de protestation ont été enregistrées dans d’autres ENI du pays, notamment celle de Labé. Les élèves-maîtres de cette école d’enseignement professionnel ont manifesté contre le non-paiement de leur bourse d’entretien depuis six mois, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

« Nous sommes sortis ce matin pour exprimer notre ras-le-bol. Normalement, pour chaque trimestre, l’Etat doit nous donner une bourse d’entretien de 540 000 francs à chaque élève-maître orienté à l’ENI de Labé. Mais cela fait six maintenant que nous n’avons pas reçu cet argent. A l’heure actuelle, l’Etat doit à chacun de nous un montant de 1 080 000 francs. C’est le mois de Ramadan qui commence, et c’est difficile pour nous de passer cette période loin de nos familles, sans le soutien de l’Etat.

D’ailleurs, il y a certains de nos amis qui ont du mal à se procurer des brochures pour leur cours, parce qu’ils n’ont pas d’argent. On n’avait appris que les autorités devaient commencer la paye de nos bourses ce lundi, mais tel n’a pas été le cas. C’est pourquoi nous sommes sortis manifester ce matin. Et nous avons dit : pas de bourse d’entretien, pas de cours et pas de stage pratique », a déclaré Abdoulaye Sylla, le porte-parole des manifestants.

Ces élèves-maîtres ont manifesté de l’ENI de Labé au bloc administratif préfectoral, où ils ont été reçus par le préfet, Elhadj Safioulaye Bah. Ce dernier leur a demandé de lui faire parvenir un écrit dans lequel ils vont mentionner leur revendication. Une proposition acceptée par les protestataires, qui se sont ensuite dispersés dans le calme pour rentrer chez eux.

De Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

 

Facebook Comments Box

Commentaires

Alpha Guineematin.com