Aliou Bah, président du Mouvement Démocratique Libéral (MoDeL)

C’est le J ! Les responsables du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) ont annoncé se déverser (avec leurs militants et sympathisants) dans les rues ce lundi pour exiger le départ du président Alpha Condé. Ils ont multiplié les appels de leurs militants à se mobiliser massivement pour donner de l’ampleur à la manifestation. Joint au téléphone par un reporter de Guineematin.com à la veille de cette manifestation, le jeune opposant Aliou Bah, président du Mouvement Démocratique Libéral (MoDeL) a expliqué que ce sont tous les Guinéens qui doivent faire une mobilisation totale et active à partir de ce 20 juillet 2020.

Extrait !

« Le combat du FNDC n’est pas seulement celui d’un leader, d’un parti ou d’une association. Il est celui de tout un PEUPLE pour sa survie et son avenir.

La dictature nous a produits 62 ans de misère et de violence. Sommes-nous prêts à en reproduire une autre qui va nous condamner encore à l’échec pour de longues années ? Allons-nous continuer d’être des résignés et des exilés ? Qu’allons-nous dire à nos enfants dans 10 ou 20 ans ? Tels sont les véritables enjeux de notre lutte commune.

Alors, notre combat n’est ni personnel, ni ethnique. Il est pour l’intérêt de la République et de la démocratie. Il est donc celui d’un idéal de valeurs et de principes qui transcendent nos clivages en allant au-delà de toutes les considérations catégorielles.

J’appelle tout le peuple de Guinée à une mobilisation totale et active à partir de ce 20 juillet 2020 jusqu’au départ du pouvoir d’Alpha Condé et de son régime criminel et mafieux ».

Propos recueillis par Siba Guilavogui pour Guineematin.com

Tél. : 620 21 39 77/ 662 73 05 31

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin