Dans l’après-midi de ce mardi, 21 juillet 2020, un jeune élève a été tué par balle à Dar-es-salam, dans la haute banlieue de Conakry. Originaire du district de Kassa, dans la commune urbaine de Télimélé, âgé de 18 ans, Alhassane Barry, était un des élèves candidats au BEPC.

Selon des informations confiées à un reporter de Guineematin.com, c’est suite à une manifestation des jeunes, intervenue aux environs de 14 heures à Dar-es-salam (dans la commune de Ratoma) qu’il y a eu l’intervention des agents des forces de l’ordre.

Alseny Barry, frère jumeau de la victime Alhassane Barry

« Cette année, c’est le brevet qu’il devait faire. C’est entre 14 heures et 15 heures qu’on lui a tiré dessus. On était ensemble lorsqu’il a été atteint. C’est à la tête qu’il a été touché. Il y a eu une manifestation vers 14 heures ; et, les agents sont entrés dans le quartier. Ils tiraient en marchant entre les concessions. Nous, on était de passage. C’est là qu’il a été touché. Son corps est actuellement à la morgue », a expliqué Alseny Barry, le frère jumeau de la victime, ajoutant qu’ils revenaient de l’école où ils étaient allaient suivre des cours de révision.

A rappeler que depuis hier, des manifestations pour « exiger le départ du président Alpha Condé du pouvoir » se tiennent dans certains quartiers de Conakry.

A suivre !

Mamadou Baïlo Keïta pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin