L’antenne régionale du Front Nationale pour la Défense de la Constitution (FNDC) a organisé dans la matinée de ce jeudi, 10 octobre 2019, à son siège à Labé un point de presse pour décliner la stratégie qu’elle a adoptée pour réussir sa manifestation de ce lundi, 14 octobre 2019, et inviter les citoyens de la région à s’approvisionner en denrées alimentaires « car ce n’est que le début du combat citoyen », rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée, à travers la vidéo ci-dessous.

Selon le coordinateur régional du FNDC-Labé, Al Habib Bah, la région doit répondre à l’appel de la Nation où la démocratie est en train d’être malmenée et bâillonnée. « Aujourd’hui, personne ne peut ignorer les terribles menaces qui pèsent sur notre cher pays pris en otage par un groupe d’individus mafieux. Les manifestations qui démarrent à partir de ce lundi, 14 octobre 2019 sont une réponse à la sortie évocatrice du président de la République sur ses intentions périlleuses en faveur d’une nouvelle Constitution » a-t-il martelé avant d’annoncer que « les manifestations se dérouleront dans toutes les préfectures, sous-préfectures, districts, quartiers et secteurs de la Région Administrative de Labé. D’ores et déjà, toutes les cellules dormantes sont en mouvement. Nous demandons à tous les citoyens de la région administrative de Labé à sortir massivement ce lundi, 14 octobre 2019 pour exprimer leur rejet vis-à-vis du coup d’Etat constitutionnel en gestation.»

Le responsable de la cellule de communication l’antenne FNDC-Labé, Oumar Sadio Diallo, a précisé que les manifestations s’organisent dans chaque quartier. Ainsi, pour Labé par exemple, il y aura 28 manifestations dans les 28 quartiers de la commune urbaine. « Au moment venu, nous allons indiquer aux chefs des différents bases le point de ralliement qui se fera en fin de journée. Nous allons rester en contact téléphonique pendant toute la durée de la manifestation. Chacun doit choisir l’itinéraire à suivre dans son quartier », a-t-il indiqué.

Par ailleurs, l’antenne régionale du FNDC annonce avoir déjà « entamé le recensement des personnes qui font la promotion du coup d’Etat civil au niveau local. Au moment venu, nous dévoilerons leurs noms pour que les citoyens et le monde entier découvrent leurs visages ».

En conclusions, les activistes du FNDC invitent leurs concitoyens à prendre certaines dispositions pour leur propre subsistance. « Très chers compatriotes, ne cédons pas aux intimidations. Approvisionnons-nous en denrées alimentaires car ce n’est que le début du combat citoyen. Pas de référendum, pas de troisième mandat, pas de coup d’Etat constitutionnel. Vive l’alternance démocratique et apaisée », a conclu Al Habib Bah.

De Labé, Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com
Tél. : (00224) 622 269 551 & 657 269 551 & 660 901 334

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin