Le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) accentue la pression sur le gouvernement du président Alpha Condé qui veut doter notre pays d’une nouvelle constitution. Entamées hier, les nouvelles manifestations se poursuivent ce vendredi 28 février 2020, à travers le pays. Dans la commune de Kaloum, centre administratif, les activités fonctionnent normalement. Boutiques, magasins, banques et assurances, tournent à plein régime a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Les opposants au 3ème mandat pour Alpha Condé maintiennent le cap dans leur bras de fer avec les promoteurs de la nouvelle Constitution. Contrairement à la journée d’hier jeudi, l’appel à manifester du FNDC est ignoré dans les rues de Kaloum ce vendredi où les citoyens vaquent librement à leurs occupations.

Toutes les rues de la presqu’île de Kaloum sont bondées de monde avec des embouteillages à certains endroits. Le commerce a repris son cours normal, à l’image du marché Niger où tout se passe normalement.

Les banques, les stations service sont également fonctionnelles. On note également une fluidité de la circulation.

Siba Guilavogui pour Guineematin.com

Tel: 620 21 39 77/ 662 73 05 31

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin