Appelée par le front national pour la défense de la constitution (FNDC), la « résistance active et permanente » contre le changement constitutionnel en Guinée se poursuit à Conakry et dans certaines préfectures de l’intérieur du pays. C’est le cas à Labé où très tôt ce jeudi, 27 février 2020, des groupes de jeunes sont descendus dans les rues pour manifester leur opposition à la tenue du double scrutin (élections législatives et référendum constitutionnel) du 1er mars 2020. Les manifestants ont barricadé plusieurs axes routiers de la commune urbaine et brûlé des pneus sur la chaussée, a constaté un des correspondants de Guineematin.com à Labé.

Visiblement très en colère contre l’obstination du chef de l’Etat guinéen à procéder à un changement constitutionnel qui lui permettrait de biguer un troisième mandat à la tête de la Guinée, plusieurs jeunes de la commune urbaine de Labé sont sortis dans la rue ce jeudi pour exprimer leur ferme opposition à ce « projet de coup d’Etat constitutionnel ». Ils se sont employés à ériger des barricades et brûler des pneus sur la chaussée. Actuellement, la circulation est complètement paralysée, et toutes les activités économiques de la ville sont au ralenti.

Du côté de l’administration, tous les regards sont tournés vers la préfecture où un incendie s’est produit hier soir. Des inconnus ont brisé les vitres et mis le feu dans le local qui servait de siège pour la Commission Electorale Préfectorale Indépendante (CEPI), réduisant plusieurs matériels électoraux en cendre. Une réunion d’urgence se tient sur les lieux où on constate la présence d’un important dispositif sécuritaire.

Tout comme à la préfecture, le gouvernorat est également sous haute surveillance. Là d’ailleurs, ce sont des militaires qui assurent la garde. L’armée y est postée depuis janvier dernier, lorsque cinq personnes ont été tuées dans les violentes manifestations qui avaient secoué la ville. Des manifestants, qui réclamaient le départ du gouverneur de Labé, Madifing Diané, avaient voulu s’attaquer aux locaux du gouvernorat.

De Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Alpha Guineematin.com