Image d’archive

Des accrochages ont éclaté dans l’après-midi de ce jeudi, 27 février 2020, entre des jeunes manifestants pro FNDC et des agents des forces de l’ordre à Hamdallaye Kabalaya, dans la commune de Ratoma. Les échauffourées ont duré plusieurs minutes sans faire de morts ni de blessés graves, rapporte un reporter de Guineematin.com qui est sur place.

Depuis le matin, la situation était calme à Hamdallaye, fief de l’opposition guinéenne et un des quartiers chauds de la commune de Ratoma. Mais les choses ont dégénéré dans l’après-midi. Choqués par les patrouilles que les agents des forces de l’ordre mènent constamment dans le long de la route le Prince, plusieurs jeunes de la localité de Hamdallaye Kabalaya ont décidé d’affronter des policiers qui tentaient d’empêcher tout regroupement au bord de la route.

Après un long échange de jets de pierres et du gaz lacrymogène, les manifestants ont pris le dessus sur les policiers. Les agents de sécurité ont dû rebrousser chemin pour aller chercher du renfort. D’autres équipes de policiers et de gendarmes sont venues leur prêter main forte. Ce qui a permis de repousser les jeunes dans les profondeurs du quartier. On a noté aucun cas de mort ni de blessé grave dans ces affrontements.

Pour l’heure, le calme est revenu dans la zone mais la tension est toujours palpable. La circulation est inexistante et toutes les autres activités sont à l’arrêt entre Koloma et Hamdallaye.

Mamadou Bhoye Laafa Sow pour Guineematin.com
Tel: 622919225 / 666919225

Facebook Comments Box

Commentaires

Alpha Guineematin.com