Le nouvel appel à manifester lancé par le FNDC fait des effets ce jeudi, 27 février 2020, à Conakry. Des émeutes sont signalées à plusieurs endroits de la route le Prince, relevant des quartiers Wanindara et Sonfonia, dans la commune de Ratoma. Des accrochages ont opposé les manifestants aux forces de l’ordre, a constaté un reporter de Guineematin.com qui a sillonné ces localités.

Comme d’habitude, les émeutes ont éclaté à Manguébounyi et au carrefour de la T8, dans le quartier Sonfonia, ainsi qu’à plusieurs endroits du quartier Wanindara. Des jeunes pro FNDC sont sortis ériger des barricades et brûler des pneus sur la chaussée, coupant complètement la circulation entre la Cimenterie et Sonfonia et entre Sonfonia et Enco 5. Ils expriment ainsi leur opposition à la tenue des élections législatives et du référendum constitutionnel du 1er mars prochain.

Des affrontements les ont opposés aux forces de l’ordre, qui sont intervenues pour tenter de les disperser. Partout, les manifestants, scandant des slogans comme « Alpha Condé zéro », ont échangé des jets de pierres et du gaz lacrymogène pendant plusieurs minutes. Après avoir repoussé les jeunes dans les quartiers, les agents de sécurité font des patrouilles dans la zone pour empêcher tout attroupement.

La situation reste très tendue de Wanindara jusqu’à la Cimenterie, où toutes les activités sont complètement paralysées.

 

A suivre !

Mohamed DORÉ pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Alpha Guineematin.com