La deuxième journée de l’acte 5 des manifestations de résistance active et citoyenne du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) contre le 3ème mandat d’Alpha Condé se passe sans heurts ce jeudi, 20 février 2020, sur le tronçon Kagbélen-Sonfonia Gare. Contrairement à la journée d’hier qui avait enregistré des échauffourées, la situation est calme aujourd’hui, et les activités reprennent timidement sur cette partie de la route Le Prince, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

La circulation routière est fluide ce jeudi matin. Des taxis, des minibus et des gros porteurs circulent librement même si c’est loin d’être le rythme habituel. Seul le commerce est encore paralysé avec la fermeture des grands magasins.

Certaines boutiques sont ouvertes au niveau du carrefour de la Cimenterie, au marché de Bailobaya et à Sonfonia Gare. A Bailobaya par exemple, les marchands de bois ont repris leurs activités. C’est le même constat au niveau de certains garages de mécaniciens et autres ateliers de couture le long de l’axe.

Mais, des traces de pneus brûlés et des barricades sont encore visibles entre le carrefour de la Cimenterie et celui de la T8. Sur place, un groupe de policiers a pris position pour veiller au grain. Au grand marché de Sonfonia Gare, le commerce a plus ou moins repris son cours même s’il est encore fortement impacté. Aux environs de 11 heures, les stations-service, les banques et les pharmacies étaient ouvertes.

A plusieurs autres points chauds de cette partie de la route Le Prince, des policiers et gendarmes sont visibles.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél: 622 68 00 41

Facebook Comments Box

Commentaires

Alpha Guineematin.com