Dans la matinée de ce mercredi 2 août 2017, la circulation était normale à Dixinn Tarresse où les leaders de l’opposition républicaine et leurs militants sont attendus pour leur meeting qui clôturera la première marche de cette année.

La station Total est ouverte, mais les boutiques et magasins sont fermés. Des kiosques sont ouverts et des femmes étalagistes vendent des cacahuètes. Comme les autres jours, des passagers en direction de la ville forment des attroupements en attente des véhicules de transport en commun. Certains jeunes justement interrogés au moment où ils cherchaient à quitter Dixinn pour la ville ont dit ne pas être concernés par la marche de l’opposition. « Moi, je suis apolitique ! Mais, je suis contre l’idée d’un troisième mandat pour le président Alpha Condé », a dit un des citoyens qui s’apprêtait à aller au service.

De son côté, Ibrahima Sory Camara de Dabondy, également interrogé par le reporter de Guineematin.com dit que la marche de ce mercredi, première de la série des marches qui vont être organisées, va être plus grande que celle organisée le 16 août 2016 qui avait favorisé l’ouverture du dialogue politique. « C’est pourquoi, j’aurais souhaité que ça se passe devant le vieux là », dit-il, faisant allusion à l’absence du chef de l’Etat. « Nous organisons ces manifestations pour dénoncer la mal gouvernement, la corruption et cette histoire de troisième mandat qui est sur les lèvres de certains cadres du pouvoir », a insisté ce militant de l’opposition.

Sur le plan sécuritaire, le reporter de Guineematin.com a constaté la présence de nombreux gendarmes (au moins 4 pickups). Au carrefour de l’esplanade du stade, on a remarqué, comme d’habitude, des agents de la sécurité routière.

Sur la terrasse de Dixinn, il y a un camion de sonorisation qui crache des sons hostiles au pouvoir du professeur Alpha Condé, des affiches à l’effigie des leaders de l’opposition et sur lesquelles ont peut lire : « la jeunesse veut l’emploi et pas des miettes ! Halte à l’insécurité et à l’impunité ! Opposition républicaine, Élection communales maintenant », etc.

À rappeler que déjà il des agents de la sécurité de l’opposition qui sont postés un peu partout et veillent au grain.

Ibrahima Sory Diallo était à Dixinn pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin