Maître Alseny Aissata Diallo, avocat

« C’est un innocent qui est devant vous, un démocrate qui s’est opposé au troisième mandat. Avant, il militait pour Alpha Condé. Mais puisque Alpha Condé n’a pas respecté ses engagements, lui, il s’est opposé au tripatouillage de la Constitution. Madame la présidente, ne soyez pas l’entonnoir de la dictature… Ismaël Condé rêve de l’alternance, de la démocratie. Il n’a rien fait de mal. Ismaël Condé n’a fait que reprendre ce que le Pr Alpha Condé disait lorsqu’il était opposant. Aujourd’hui, 99% des Guinéens rêvent de l’alternance. Seuls ceux qui sont en train de s’accaparer de nos richesses, de nos biens, qui ne veulent pas de l’alternance… », a plaidé Me Alsény Aïssata Diallo, l’un des avocats de la défense.

Les débats sont clos dans le second dossier du procès d’Ismaël Condé, premier vice maire de Matam et membre du bureau exécutif de l’UFDG, qui s’est ouvert ce lundi 21 juin 2021, au tribunal de première instance de Mafanco (Conakry).

Après les réquisitions du procureur, qui a sollicité la condamnation de l’opposant à 7 ans d’emprisonnement ferme et à 100 millions de francs d’amende, la parole est revenue aux avocats de la défense qui ont présenté leurs plaidoiries. Ils ont demandé la libération pure et simple de leur client, coupable selon eux d’aucune infraction, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

« C’est un innocent qui est devant vous. C’est un démocrate qui s’est opposé au troisième mandat. Avant, il militait pour Alpha Condé. Mais puisque Alpha Condé n’a pas respecté ses engagements, lui, il s’est opposé au tripatouillage de la Constitution. Madame la présidente, ne soyez pas l’entonnoir de la dictature. Il rêve de l’alternance, de la démocratie. Il n’a rien fait de mal. Ismaël Condé n’a fait que reprendre ce que le Pr Alpha Condé disait lorsqu’il était opposant. Aujourd’hui, 99% des Guinéens rêvent de l’alternance. Seuls ceux qui sont en train de s’accaparer de nos richesses, de nos biens, qui ne veulent pas de l’alternance (…) Je vous demande de le renvoyer des fins de la poursuite, car c’est un innocent qui est devant vous », a plaidé Me Alsény Aïssata Diallo, l’un des avocats de la défense.

Ismaël Condé, transfuge du parti au pouvoir qui a rejoint le principal parti d’opposition du pays, est poursuivi dans cette affaire pour des faits offense sur la personne du président de la République, production, diffusion et mise à la disposition d’autrui de données de nature à troubler l’ordre public par le biais d’un système informatique.

A suivre !

Saïdou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 620589527/664413227

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin