L’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) a procédé le mercredi dernier, 24 mars 2021, à la remise officielle du prix aux lauréats du concours en musique et de Manga, « bandes dessinées d’origine japonaise ». Un concours organisé en Gambie, en Guinée et au Sénégal au profit des jeunes de moins de 25 ans sur la migration et le développement local, a appris un reporter de Guineematin.

Il s’agit d’une part, de Mamadou  Bailo Diallo qui a raflé le meilleur prix du concours régional de bandes dessinées, et de l’autre, de Paul Souro Yombouno pour le concours en musique. Toutes les 2 catégories pour établir un lien entre le développement local et la migration.

La cérémonie de remise des différents prix a eu lieu dans les locaux de l’OIM au quartier Camayenne, situé dans la commune de Dixinn. C’était en présence de plusieurs participants à ces concours, des représentants du Ministère des Affaires Etrangères et des Guinéens de l’Etranger, du directeur général adjoint de l’OIM en Guinée, de l’ambassadeur de la Grande Bretagne en Guinée.

Plusieurs dizaines de jeunes ont pris part à ce concours organisé par l’OIM en collaboration avec Escape Africa qui est une agence spécialisée dans les Manga en Afrique.

Sur les 21 propositions reçues par les organisateurs, 2 candidats se sont  disputés la finale de ce concours. Il s’agit d’un jeune sénégalais, Christ GAUTHE, et d’un autre guinéen, Mamadou Bailo DIALLO.

Mamadou Bailo Diallo qui a d’abord été lauréat du concours national Guinée de bandes dessinées a ensuite raflé le trophée de ce concours régional africain devant son homologue sénégalais, Christ Alan GAUTHE.

A travers des images et des textes faciles à comprendre, Mamadou Bailo Diallo a réussi à retracer l’histoire de deux jeunes hommes dont les objectifs sont totalement opposés : l’un voulait à  tout prix aller à  l’étranger (Occident) pour réussir et l’autre voulait rester dans son pays pour s’épanouir.

C’est à l’issue d’un vote du public lancé le 07 février et qui s’est poursuivi jusqu’au 13 février 2021, sur https://www.facebook.com/tungatagaconcours pour connaitre le meilleur de cette compétition régionale que le jeune guinéen, Mamadou Bailo Diallo, est arrivé en tête.

Ce fût le même le cas pour cet autre jeune guinéen, Paul Souro Yombouno, de la catégorie musique. C’est avec ses chansons bien rythmées et édifiantes que ce dernier est parvenu à occuper le premier rang de sa catégorie. Tous les 2 ont chacun reçu un chèque de dix millions de francs guinéens.

Mamadou Bailo Diallo, lauréat du concours regional de bandes dessinées

Mamadou Bailo Diallo, dit être très joyeux de recevoir ce prix qu’il qualifie de prix pour la Guinée dans la mesure où, dit-il, que « c’est  le tricolore guinéen qui était  représenté à cette compétition. J’étais très  animé que je sois le représentant de la Guinée à  ce concours régional. C’est  l’OIM qui a donné une partie  de l’histoire et c’est à nous les compétiteurs de donner la suite. C’est donc l’histoire de 2 jeunes qui n’ont pas la même  vision : l’un veut à aller et l’autre veut rester dans son pays pour réussir. Il était question  de savoir qui de ces deux va réussir. Moi, personnellement, j’ai fait un dessin où celui qui est resté a réussi et celui qui voulait partir a été stoppé par un naufrage en route. Il est revenu et il a été soutenu par celui qui est resté. Finalement, ils ont progressé ensemble. La compétition a été organisée pour 3 pays : la Guinée,  le Sénégal et la Gambie. Il fallait trouver les gagnants des 3 pays et enfin confronter les 3 gagnants et au compte de la Guinée, j’ai été le vainqueur. De là, on est allé pour la finale contre le gagnant du Sénégal et de la Gambie. C’est ainsi donc que j’ai remporté le prix. Les deux autres aussi. Et c’est la Guinée qui a gagné, je suis très content », s’est  réjoui Mamadou Bailo Diallo.

Joel LOUA, à  la fois National Grands Officier – OIM et Coordinateur de la Campagne « RESTER OU PARTIR » a mis l’occasion à profit pour rappeler l’objectif que l’OIM s’est assignée à  travers ce concours.

Joel LOUA, grand officier national – OIM, Coordinateur de la Campagne RESTER OU PARTIR

« Nous avons, dans nos différents programmes, plusieurs activités ou projets parmi lesquels figurent un projet de recherche sur la migration et le développement local. C’est  dans ce cadre que nous avons organisé ces deux concours ; à savoir, les bandes dessinées et la musique. Ces concours ont été  tant au niveau national en Guinée qu’au niveau sous régional dans 3 pays notamment la Guinée, le Sénégal et la Gambie. Et vous avez vu au niveau  régional c’est un guinéen qui a remporté le prix du concours de bandes dessinées mais également le concours de musique. Nous avons donc organisé cette cérémonie aujourd’hui, c’est pour faire la remise officielle de ces prix à ces heureux gagnants. C’est  une fierté pour la Guinée de remporter ce prix au niveau régional et c’est aussi  une fierté pour l’OIM de constater que ce projet intéresse les jeunes et qu’il ait eu beaucoup de jeunes qui ont participé à ce concours pour montrer leurs talents. Notre satisfaction est aujourd’hui immense dans ce sens que ce projet a touché plusieurs régions de la Guinée. A travers cette recherche, nous avons voulu comprendre le lien entre la migration et le développement local en se posant la question de savoir en quoi les interventions de développement influencent sur les aspirations migratoires des populations.

L’objectif de ce programme est de voir comment et dans quelles mesures les projets de développement affectent les aspirations et les décisions en matière de migration », a fait  savoir Joël Loua.

Selon les organisateurs, cette compétition de Manga est organisée dans le cadre du programme lié à la Sûreté, la Sécurité et le Soutien II. Le projet a été financé par FCDO, l’Agence de Développement International du Royaume-Uni.

Mamadou Bhoye Laafa Sow pour Guineematin.com 

Tél. : +224622919225

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin