Récemment nommée ministre de l’action sociale et l’enfance, Hadja Aïssata Daffé a pris fonction hier, mardi 2 février 2021. La cérémonie de passation de service entre elle et la ministre sortante, Hadja Mariame Sylla, s’est déroulée en présence de plusieurs membres du gouvernement et des cadres du département de l’action sociale, rapporte Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Après avoir conduit pendant plus de trois ans les destinées du ministère de l’action sociale, de la promotion féminine et de l’enfance, Hadja Mariama Sylla a cédé son fauteuil à Hadja Aïssata Daffé, la promue à ce poste. Et, c’est avec beaucoup d’émotion qu’elle a passé le témoin à la nouvelle ministre.

« Je suis animée d’un sentiment d’équilibre moral, de satisfaction du devoir accompli au service de l’action sociale, de l’enfance et de tous les groupes vulnérables. C’est aussi un sentiment d’émotion de quitter ce département dont l’effet possible influe sur la cohésion sociale et la prise en compte des plus vulnérables d’entre nous. La présente cérémonie n’est pas un lieu de dresser un quelconque bilan. Car les différents rapports annuels démontrent éloquemment les différentes interventions enregistrées au cours des 3 ans, 5 mois et 7 jours passés à la tête de ce département de l’action sociale.

Des succès ont côtoyé les insuffisances, les défis interpellant des perspectives. Les actions en faveur de la gent féminine ont fini par convaincre les autorités au plus haut niveau de dédier un département entier à la valorisation des droits et de l’autonomisation des femmes. Au plan de la protection de l’enfance, la Guinée s’est alignée aux standards régionaux, notamment par l’adoption d’un code de l’enfant moderne. Après l’adoption de la première loi sur le handicap par l’Assemblée nationale, un programme national d’inclusion et l’autonomisation des personnes vivantes avec le handicap a vu le jour et se met en œuvre peu à peu…

Je remercie tous mes collaborateurs qui ont fait preuve de loyauté dans notre collaboration. Au personnel de cabinet, service centraux, services rattachés et déconcentrés, au personnel d’appui qui sont les chauffeurs, les gardiens…, je leur recommande la même abnégation, le même engagement auprès de ma sœur jumelle au poste de ministre de l’action sociale », a dit la ministre Hadja Mariama Sylla.

Prenant la parole, la nouvelle ministre de l’action sociale et de l’enfance, Hadja Aïssata Daffé, a exprimé sa disponibilité à travailler dans la sincérité avec ses nouveaux collaborateurs. « Je rends grâce à Allah de m’avoir donné la chance d’être à la tête de ce grand ministère où je suis appelée à apporter ma modeste contribution dans la mise en œuvre du projet et programme ambitieux du pays dans le domaine de la promotion, de la protection et du bien-être de la famille des enfants, des personnes âgées, des personnes handicapées, des personnes atteintes d’albinisme.

Je voudrais également exprimer toute ma gratitude à M. le président de la République et son Premier ministre qui ont bien voulu placer leur confiance à ma modeste personne, en me faisant l’insigne honneur d’être à la tête du ministère de l’action sociale et de l’enfance, au sein de l’équipe gouvernementale du tout nouveau mandat de la quatrième République. En mesurant à leur juste valeur les responsabilités qui m’incombe désormais, et pour la réussite desquelles j’implore la grâce du puissant Allah, je tiens à rendre hommage à madame Diaby Hadja Mariama Sylla pour la dynamique qu’elle a su impulser durant son séjour à la tête de ce département.

Aux travailleuses et travailleurs du ministère de l’action sociale, mes présents collaborateurs, j’exprime toute ma volonté et la disponibilité de travailler avec eux dans une dynamique professionnelle, dans l’accomplissement de notre commune mission qui est celle de faire de ce ministère transversale un département de référence en termes d’efficacité, de résultats. Je voudrais inviter tous mes collaborateurs et collaboratrices à cultiver et entretenir un climat de travail serein respectant la déontologie administrative. C’est à ce prix que nous parviendrons à relever les nombreux défis qui nous interpellent chaque jour davantage », a dit la nouvelle ministre.

Malick Diakité pour Guineematin.com

Tel : 626-66-29-27

Facebook Comments Box

Commentaires

Alpha Guineematin.com