Dr Ibrahima Kalil Kaba, nouveau ministre des Affaires Etrangères

Récemment nommé à la tête ministère des Affaires étrangères et des guinéens de l’étranger, Dr Ibrahima Kalil Kaba, précédemment ministre directeur de cabinet à la présidence de la république, a été installé ce vendredi, 29 janvier 2021, dans ses nouvelles fonctions. La cérémonie de passation de service entre lui et Mamadi Touré (son prédécesseur à la tête de ce département) a eu lieu dans la salle de conférence dudit ministère, en présence de plusieurs membres du gouvernement. Et, c’est le ministre d’Etat secrétaire général à la présidence de la république, Naby Youssouf Kiridi Bangoura, qui a présidé à cette passation de service, rapporte Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

C’est avec beaucoup d’émotions que la passation de service s’est déroulée entre le ministre entrant et celui sortant du département des Affaires étrangers. Devant les cadres de ce ministère et les nombreux invités qui ont pris part à cette cérémonie, le désormais ancien ministre des affaires étrangers et des guinéens de l’étranger, Mamadi Touré, a brièvement présenté son bilan des nombreux mois qu’il a passé à la tête de ce département. Avec son actif, l’ancien patron de la diplomatie guinéenne a cité entre autres :l’organisation de la première conférence diplomatique en Guinée en 2019, le développement et renforcement de la coopération bilatérale, l’implication de la diaspora dans le processus de développement socioéconomique du pays, l’insertion des Guinéens dans les organisations et institutions, l’organisation des journées du protocole en février 2018, la gestion de la délivrance des visas électroniques  et l’enrôlement et délivrance des passeports à nos compatriotes à l’étranger.

S’adressant à son successeur à la tête de ce département, Mamadi Touré a laissé entendre que plusieurs défis restent encore à relever ; ce, en dépit du succès déjà enregistrés. Et, parmi ces défis qui attendent le nouveau promu, le ministre sortant a cité « la mise en œuvre des recommandations de la Conférence diplomatique, l’application effective de la carrière diplomatique et consulaire à travers la signature du Décret et la mise en œuvre des textes y afférents pour mettre fin à la sédentarisation et au manque de rotation de nos diplomates, le déménagement de notre Ministère à son nouveau siège sis à Koloma, la finalisation par la Commission interministérielle de la rationalisation de nos contributions financières aux organisations internationales, l’amélioration de l’usage de l’outil informatique, l’amélioration de la préparation et de l’exécution du budget du Département, ainsi que l’amélioration des conditions de travail au Département central ».

Prenant la parole, le ministre entrant, Dr Ibrahima Kalil Kaba, a tout d’abord exprimé sa reconnaissance au chef de l’Etat. Le nouveau patron de la diplomatie guinéenne s’est ensuite engagé à donner le meilleur de lui-même pour mériter cette marque de confiance qui a été placée en lui.

Dr Ibrahima Kalil Kaba, nouveau ministre des Affaires Etrangères

« Je voudrais exprimer, de manière simple mais profondément sincère, ma reconnaissance à monsieur le Président de la République, Pr Alpha Condé, pour la confiance qu’il a bien voulu placer en ma modeste personne pour servir à ses côtés en tant que proche collaborateur pendant ces 9 dernières années. Ma conviction a toujours été que la meilleure manière de traduire cette gratitude consistait à servir en toute circonstance et de manière loyale, dans le respect de l’éthique, les valeurs républicaines. Pour cela, je m’engage devant vous à donner le meilleur de moi-même à ce nouveau poste », a dit Dr Ibrahima Kalil Kaba, sous les applaudissements de l’assistance.

Par ailleurs, celui qui tient désormais le gouvernail du ministère des Affaires étrangères de Guinée s’est engagé à poursuivre les réformes engagées par son prédécesseur. Il a aussi promis de veiller à l’application des recommandations issues de la conférence diplomatique au cours de laquelle, plusieurs maux dont souffre la diplomatie guinéenne avaient été révélés.

En sa qualité de président de cette cérémonie de passation de service, le ministre d’Etat secrétaire général à la présidence de la République a remercié le ministre sortant pour le travail abattu par ce département sous sa conduite. Naby Youssouf Kiridi Bangoura a également encouragé le ministre entrant à poursuivre les reformes engagées par son prédécesseur afin de redorer le blason de la diplomatie guinéenne.

Naby Youssouf Kiridi Bangoura à la passation de service au ministères des Affaires Etrangères

« Si l’Etat s’est fondé sur les principes de sécurité et de défense, son expression la plus forte et la plus éternelle est son existence à l’extérieur de ses frontières, donc sa diplomatie. Et, notre pays est un pays qui a géré cette souveraineté en Afrique et dans le monde avec force et beaucoup de brio. Il est important donc que cette cérémonie, qui met en face deux cadres qui ont servi le pays, soit une cérémonie que nous devons cultiver dans notre mémoire collective », a indiqué le ministre d’Etat Naby Youssouf Kiridi Bangoura.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin