Comme indiqué dans nos précédentes dépêches, Mamadou Samba Diallo, âgé de 18 ans, plombier de profession et originaire de la préfecture de Gaoual a été tué dans la soirée de ce mardi, 23 octobre 2018, à Cosa, dans la commune de Ratoma.

Arrivé à la clinique Dogomet aux environs de 20 heures pour vérifier cette information, le reporter de Guineematin.com s’est entretenu avec le médecin et responsable de la clinique, ainsi qu’avec Cellou Binany Diallo, photographe de l’Agence France Presse (AFP) et oncle du défunt.

« C’est mon neveu qui a été abattu d’une balle. Les enfants qui ont assisté disent que c’est un gendarme qui lui a tiré dessus, alors qu’il revenait de son service », a notamment expliqué Cellou Banany Diallo, lui-même venu en tant que reporter prendre les images de la victime, sans imaginer que c’était son neveu. Il sera finalement l’informateur de la famille avant d’accompagner le corps à la morgue de l’hôpital national Ignace Deen.

Dr Oumar Taïbata Baldé

Également interrogé par Guineematin.com, Dr Oumar Taïbata Baldé, médecin, chirurgien et fondateur de la polyclinique Dogomet a dit avoir reçu le corps de Mamadou Samba Diallo à 18 heures 45′. « J’ai vu une troupe de jeunes qui avaient un soi-disant malade dans leurs mains et qui venaient le déposer à la clinique comme d’habitude. Au terme des examens, j’ai trouvé que c’était plutôt un dépôt de corps. Il a eu une plaie qui a traversé le corps de part en part au niveau du bassin. Ce que nous appelons en terme médical une transfixiante. Ça se cause généralement par des armes à feu Ensuite, on a cherché à identifier le corps ; et, les parents sont venus. Puis, on a appelé la croix rouge. Les répondants de la croix rouge m’ont dit que la route est agitée et qu’il fait un peu tard, qu’ils ne peuvent pas venir. Alors, des bonnes volontés ont trouvé un pick-up pour déposer le corps à la morgue », a dit le Docteur Taïbata Baldé.

Entretiens réalisés par Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin