Un nouvel affrontement ethnico-religieux a éclaté dans la soirée d’hier, samedi 24 avril 2021, dans la ville de N’Zérékoré. Des membres de deux communautés différentes en sont venus aux mains dans le quartier Nyen, secteur Terrain des Réfugiés. L’intervention rapide de l’armée a permis d’éviter le pire, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la capitale de la Guinée forestière.

Selon les témoignages recueillis sur place, tout est parti de la « perturbation » de la prière du soir par un jeune non musulman. « Ce jeune a enlevé l’échappement de sa moto pour venir faire des va-et-vient devant une mosquée où les gens priaient. Et, avec le bruit énorme de sa moto, il empêchait certains d’entendre la voix de l’imam qui conduisait la prière », explique un habitant de la localité.

Les agissements de ce jeune ont irrité certains fidèles musulmans, qui sont sortis mettre main sur lui et le molester. « Après cela, plusieurs membres de la communauté du jeune en question sont venus répliquer. C’est ainsi que les deux camps se sont affrontés à l’aide de jets de pierre. Mais comme, il y a un PA de l’armée dans la localité, les militaires et la CMIS sont rapidement intervenus. Ils ont utilisé du gaz lacrymogène et des tirs de sommation pour disperser les gens ».

Depuis quelques semaines, la situation est tendue entre musulmans et chrétiens au quartier Nyen. Le 12 avril dernier, veille du Ramadan, un incident similaire avait éclaté dans cette localité de N’Zérékoré. Une femme avait été blessée par balle dans cet affrontement.

De N’Zérékoré Foromo Gbouo Lamah pour Guineematin.com

Tél:+224620166816/666890877 

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin