Sidiki Kanté, procureur de la République près le tribunal de première instance de N’Zérékoré

Dans un entretien qu’il a accordé à Guineematin.com ce lundi, 23 novembre 2020, le procureur de la République près le tribunal de première instance de N’Zérékoré s’est prononcé sur le dossier de l’enseignant qui a déshabillé publiquement sa femme. Sidiki Kanté a annoncé que son procès va s’ouvrir dans un bref délai et qu’il sera sanctionné à la hauteur de sa forfaiture.

C’est une affaire qui a fait grand bruit à N’Zérékoré. Etienne Kolié, 65 ans, professeur d’EPS (Education Physique et Sportive) au collège Koropara, est accusé d’avoir déshabillé publiquement son épouse Eugénie Sagno, 25 ans. L’enseignant a décidé d’humilier la jeune femme, mère de deux enfants, parce qu’il la soupçonnait d’entretenir une relation extraconjugale. Selon le procureur de N’Zérékoré, il a été inculpé pour « outrage publique à la pudeur et violence » et placé sous mandat de dépôt.

« C’est le 17 novembre 2020 nous avons reçu de la compagnie territoriale de la gendarmerie de N’Zérékoré le dossier concernant monsieur Etienne Kolié. Il est poursuivi pour outrage publique à la pudeur et violence sur la dame Eugénie Sagno. Le mis en cause est sous mandat de dépôt à la maison centrale. Nous sommes en train de voir justement la programmation du procès. Il sera jugé conformément à la loi de ce qu’il a fait. La justice prendra toutes ses responsabilités, toutes les mesures nécessaires pour rendre une justice saine. Il sera sanctionné à la hauteur de sa forfaiture », a dit monsieur Sidiki Kanté.

Aux dires du procureur, le présumé auteur n’est pas de son premier acte. Il encourt une peine allant jusqu’à 5 ans d’emprisonnement ferme. Polygame et père de plusieurs enfants, Etienne Kolé est originaire du district de Konipara, dans la sous-préfecture de Kobéla, préfecture de N’Zérékoré.

De N’Zérékoré, Foromo Gbouo Lamah pour Guineematin.com
Tel : +224620166816/666890877

Facebook Comments Box

Commentaires

Alpha Guineematin.com