La victime se nomme Zaoro Kolié, un jeune homme de 27 ans, fils du président du district de Samoe centre. Il a été tué par son pistolet de fabrication locale à la suite d’un accident de la circulation, a appris Guineematin.com à travers son correspondant basé à N’Zérékoré.

Selon Koly Daniel Théa, le maire de la commune rurale de Samoe, c’est la moto sur laquelle se trouvait la victime qui s’est renversée. Son arme s’est déclenchée automatiquement et la balle s’est logée dans son ventre.

« La victime travaillait comme gardien à l’Université privée UDECOM de Boma. Hier soir, il y a un de ses amis qui est venu lui rendre visite à Samoe. Ils sont restés jusqu’aux environs de 22 heures. Après, il a décidé de se rendre à son lieu de travail. Lui et son ami, ils ont emprunté une moto taxi pour partir ensemble. En cours de route, ils ont entendu un bruit quelque part, Zaoro a demandé au conducteur de la moto de s’arrêter pour qu’il aille voir de quoi s’agit-il.

Il a armé son pistolet de fabrication locale pour aller sur les lieux mais il n’a rien vu. Il est venu remonter sur la moto sans retirer la balle de son fusil et ils ont continué leur chemin. Peu après, ils sont rentrés dans un trou rempli d’eau, le conducteur a perdu le contrôle de la moto et ils sont tombés. C’est ainsi que l’arme s’est déclenchée et la balle l’a mortellement touché », a expliqué l’autorité locale, précisant que le corps du jeune homme se trouve encore du centre de santé de Samoe.

A noter que Zaoro Kolié était marié et père de plusieurs enfants. Après le constat des services de sécurité, son corps devrait être remis à sa famille pour l’inhumation.

De N’Zérékoré, Foromo Gbouo Lamah pour Guineematin.com

Tel : +224620166816/666890877

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin