Les travaux de la session ordinaire de l’Assemblée nationale se poursuivent au Palais du peuple sous l’égide de l’Honorable Amadou Damaro Camara, président de l’institution. Ce mercredi, 11 novembre 2020, le parlement a examiné le projet de loi portant code de bonne conduite de l’agent public qui sera du renouvellement des bureaux des Commissions et le vote d’une résolution pour la mise en place des Groupes d’amitié.

Ce projet de loi, s’il est adopté, permettra de moraliser et de normaliser le comportement des agents publics et l’usage rationnel des biens de l’Etat.

L’objectif de cette loi est l’élaboration et l’adoption d’un corps de normes et de règles destinées à encadrer la pratique professionnelle des agents publics en Guinée pour l’amélioration de la gouvernance, la modernisation de la vie publique et la lutte contre la corruption.

Ce texte comprend 7 titres, 8 chapitres et 50 articles. Au cours des travaux en commissions, des corrections, des innovations et amendements ont été apportés, selon l’Honorable Daouda Sidibé, le rapporteur de la Commission.

Selon le Président de la Commission Fonction publique, des affaires sociales et religieuses, Dr Saliou Bella Diallo, ce projet de Code de conduite de l’agent public vient, à point nommé, combler un vide juridique dont souffrait notre administration.

Les débats se poursuivent avec la série de questions des députés et avant l’intervention du ministre de la fonction publique, de la modernisation de l’administration et de la réforme de l’Etat, Mamadou Ballo.

Abdallah Baldé pour Guineematin.com

Tél. : 628 08 98 45

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin