L’honorable Fodé Mohamed Soumah, président du parti Génération Citoyenne (GéCi)

Le camp Mamadou Sylla ne semble pas accorder de l’attention aux démarches engagées par Dr Ibrahima Sory Diallo, président du parti ADC-BOC, pour contester la légalité du statut de chef de file de l’opposition du président de l’UDG. Ce député à l’Assemblée nationale cherche à mobiliser ces collègues parlementaires non membres du cabinet du chef de file de l’opposition pour porter plainte contre Mamadou Sylla.

Interrogé par un journaliste de Guineematin.com sur cette situation, l’honorable Fodé Mohamed Soumah, président du parti GéCi et porte-parole du chef de file de l’opposition, a parlé d’un « non-événement ». Le 5ème vice-président de l’Assemblée nationale indique que son camp est plutôt concentré sur l’essentiel, et appelle son collègue à s’inscrire dans cette logique et arrêter de distraire les Guinéens.

 « Nous avons pensons que c’est un non-événement et nous avons même décidé de ne plus en parler. Mais, je vous dirais simplement deux choses : la première c’est que cet acharnement ne trouve son explication d’aucune façon. Le chef de file de l’opposition, honorable Mamadou Sylla, a été reçu par le chef de l’Etat et le président de l’Assemblée nationale. Nous avons rencontré les institutions, les partis de l’opposition et aujourd’hui, nous en sommes avec les institutions internationales.

Après les Ambassade des Etats-Unis et du Maroc, il était en visioconférence ce mardi matin avec le chef de file de Burkina. C’est pour vous dire simplement que nous ne voulons pas nous égarer de l’essentiel. Il y a une mission, des prérogatives dévolues à ce poste. Et aujourd’hui, le chef de file est en train de donner l’élan par rapport à ce que nous aurions souhaité voir de bout en bout, de tout en temps : que le chef de file soit un baromètre, qu’il soit à l’écoute, s’intéresse à la chose publique, etc.

C’est vraiment un médiateur qu’un politique et il faudrait qu’on aille vraiment à l’essentiel. C’est regrettable qu’il (Dr Ibrahima Sory Diallo) continue à gesticuler d’autant plus que ce qu’il dit, il sait que ce n’est pas faisable et ce n’est pas recevable. En tout cas, d’un point de vue de tout ce qu’il a avancé, il lui faut 14 députés et il nous parle de 4 députés. Il y a même une contestation parmi ces 4 députés. Franchement, il faudrait qu’Ibrahima Sory se calme et qu’on aille à l’essentiel.

Nous travaillons à l’Assemblée nationale en bonne intelligence, nous votons des lois pour le pays, nous sommes d’abord des élus du peuple avant d’avoir un camp politique. Je crois qu’il faut arrêter de distraire les Guinéens et aller à l’essentiel. Personnellement, c’est par respect et par rapport à ma fonction que je reviens sur cette affaire qui est un non-événement. En ce qui nous concerne, nous travaillons pour les Guinéennes et les Guinéens », a dit l’honorable Fodé Mohamed Soumah.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin