Le Rassemblement pour le Développement Intégré de la Guinée (RDIG) a validé trois bureaux nationaux du parti. La cérémonie s’est tenue ce samedi, 11 août 2018, à son siège à Yimbayah, dans la commune de Matoto. Plusieurs dizaines de militants et sympathisants du parti dirigé par Jean Marc Telliano ont pris part à la rencontre, a constaté sur place Guinematin.com à travers un de ses reporters.

Le Bureau Exécutif, le Bureau National de la Jeunesse et le Bureau des Femmes du RDIG sont les instances qui ont été validées par l’assemblée générale. Dans son discours, Jean Marc Telliano est revenu sur le motif de cette restructuration du parti.

« Le RDIG est aujourd’hui dans une nouvelle dynamique de restructuration. Parce que nous sommes là pour rapprocher les responsables des populations à la base. Un parti politique est comme une locomotive et le train voyageur. Il y a des passagers qui descendent et des passagers qui montent. Donc, nous avions embarqué à un certain moment, le train était plein. Il y eu beaucoup de passagers qui ont débarqué. Et, nous avons aujourd’hui une preuve que beaucoup de passagers nous accompagnent parce que l’engouement que nous avions depuis la création de ce parti, ce n’est pas cet engouement que nous avons aujourd’hui. Vous conviendrez avec moi que les bureaux qui étaient de 25 et 21 membres sont aujourd’hui à 100 membres. Donc, nous sommes à 300 membres dans les 3 bureaux centraux », a dit le député.

Pour sa part, Paul Kagbadouno, secrétaire général du parti, a fait savoir qu’à travers cette cérémonie de validation des bureaux renouvelés du RDIG, « l’objectif du président Jean Marc Teliano est de partager, le souci constant qu’il porte en lui en tant que visionnaire. Ayant compris très tôt que le changement qui prend en compte tout ce qui est positif dans le vécu de ses frères et sœurs guinéens, le rejet pur et simple de toutes les formes de pratiques néfastes et l’esquisse de vraies bases d’un renouveau économique, social, politique et moral pour le peuple de Guinée, n’est possible que si, chacun de nous fait le bon choix politique ».

Le tout nouveau secrétaire du bureau national de la jeunesse, Faya Bruno Léno a mis l’occasion à profit pour inviter la jeunesse à s’engager en politique dans la paix et la quiétude sociale. « Je profite de l’occasion pour inviter les jeunes à s’engager en politique, surtout par conviction et non pour être des alimentaires politiques, car elle est l’outil et le chemin pour l’émergence individuelle et collective. Elle est aussi l’instrument d’autodestruction quand tu t’en sers mal. La jeunesse doit être au cœur des instances de décision afin que nos préoccupations soient prises en compte et partout où nous sommes, que ça soit à la mouvance ou à l’opposition, nous devons prôner la paix, la quiétude sociale et le développement durable pour notre chère pays la Guinée », a indiqué Faya Bruno Léno.

Mamadou Laafa Sow Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin