Aboubacar Titi CamaraComme mentionné dans des articles précédents de Guineematin.com, l’ancien capitaine du syli national de Guinée et ancien ministre des sports, Aboubacar Titi Camara a répondu une deuxième fois, ce jeudi 22 septembre 2016, à la plainte de sa femme, Mariam Koulibaly au tribunal de première instance de Dixinn.

Accusé d’abandon de famille, de faux et d’usage de faux, de menaces, d’injures publiques et de diffamation par celle qu’il avait choisi parmi toutes les créateurs du monde pendant ses meilleurs moments de gloire pour partager sa vie « pour le meilleur et pour le pire », Titi Camara va essayer de convaincre aujourd’hui, comme le premier jour de sa non culpabilité.

Arrivé cinq minutes après sa femme et poursuivante (à 10 heures 45′), l’ancien attaquant guinéen a été appelé à la barre à 11 heures 40’ à la barre pour se défendre.

Mais, dès l’entame, les avocats de l’ancien capitaine du syli national de Guinée ont demandé ce que certains commentaires de Guineematin.com avaient proposé : que l’affaire soit jugée en conseil et non en public, pour protéger la vie privée du couple.

Seulement, la défense s’est vigoureusement opposée, estimant que la loi pénale ne le permet pas du tout en pénal.

A suivre !

Du TPI de Dixinn, Saidou Hady Diallo et Abdoulaye Oumou Sow pour Guineematin.com

 

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin