Depuis l’élection du président Alpha Condé à la tête de l’Union africaine pour un mandat d’un an, les réactions se font sentir dans toutes les sensibilités. Quand les uns apprécient positivement, d’autres le font négativement.

Dans l’après-midi de ce mercredi 1er février 2017, le préfet de Boké, monsieur Mohamed Lamine Doumbouya, a reçu le correspondant local de Guineematin.com pour livrer ses sentiments. « Cette élection du président de la République, le Professeur Alpha Condé est un choix mérité. Ce choix n’est pas tombé du hasard quand on sait le rôle qu’il joue actuellement en Afrique dans le cadre de la stabilité et de la paix dans le continent. Nous savons tous que ces derniers temps, il y avait des problèmes en Guinée-Bissau ; et tout récemment, en Gambie. Et, il a aussi une grande part dans la négociation pour le retour du Maroc qui s’était retiré de l’institution depuis 1984 », a notamment di le préfet de Boké.

Guineematin.com vous propose ci-dessous le décryptage sans commentaire des propos de monsieur Mohamed Lamine Doumbouya.

C’est un sentiment de joie, un sentiment de fierté, un sentiment de satisfaction de voir notre Président, le Professeur Alpha Condé, être choisi par ses pairs pour diriger l’Union africaine pendant un an.

Je pense que ce choix n’est pas tombé du hasard quand on sait que notre pays la Guinée fait partie des membres fondateurs de cette organisation qui s’appelait lors de sa création en 1963 organisation de l’unité africaine (OUA). La Guinée a joué un rôle de premier plan dans la création de cette institution. Le Président Ahmed Sékou Touré, à qui je rends aujourd’hui un grand hommage, a été un pionnier de la création de l’OUA.

Si, après plus de 50 ans d’existence, on voit aujourd’hui que notre pays, à travers le Président Alpha Condé, occupe la présidence de l’Union africaine, en tant que guinéen, on doit se réjouir, remercier les nations qui ont eu confiance au Professeur pour l’élire et lui-même le féliciter pour être élu.

Mais, cette élection est un choix mérité quand on sait le rôle qu’il joue actuellement en Afrique dans le cadre de la stabilité et de la paix dans le continent. Il mérite vraiment d’occuper ce poste. Nous savons tous que ces derniers temps il y avait des problèmes en Guinée-Bissau ; et, tout récemment en Gambie. Et, le Maroc qui est l’un des pays fondateurs de l’Union africaine, s’était retiré depuis 1984, le Professeur Alpha Condé a sa grande part dans la négociation pour le retour de ce pays à l’UA.

On voit surtout aujourd’hui dans son pays sa main tendue à l’opposition pour la décrispation du climat politique ; et, ensuite, le professeur Alpha Condé, depuis son avènement au pouvoir, a fait en sorte que la Guinée deviendra bientôt le premier pays exportateur de la bauxite.

Donc, voilà tous ces facteurs qui sont entrés en jeu pour favoriser son élection à la présidence de l’UA.

Il ne faut pas oublier que le Professeur Alpha Condé est un panafricaniste, depuis lorsqu’il étudiait en France, il a su mobiliser les étudiants africains autour de lui pour discuter des problèmes de l’Afrique. Donc, que les gens ne fassent pas de mauvaises interprétations autour de ça, nous devons tous voir l’image de la Guinée, cette position soigne l’image de marque de notre pays.

Et puis, ce choix se recoupe à sa déclaration lors de son investiture  « Guinea is back ». Que l’on ne regarde pas parce qu’il est dit que c’est lui qui prendra en charge ses déplacements. D’ailleurs, le Professeur Alpha Condé n’a jamais fait un voyage inutile. Ses déplacements ont toujours été sources de mobilisation des ressources, contrairement à ce que certains racontent.

Moi, je pense que son élection à la tête de l’Union africaine permettra aux cadres guinéens d’occuper désormais des postes dans les institutions internationales parce que nous ne manquons pas de ressources humaines compétentes. Vous n’êtes pas sans savoir que les autres pays comme le Sénégal, le Rwanda et autres ont plus de représentants dans les institutions que la Guinée. C’est donc une opportunité pour nous de regagner la confiance. J’invite enfin les guinéens de tout bord politique et social de soutenir et d’accompagner le Président en exercice de l’Union africaine, le Professeur Alpha Condé, afin qu’il puisse accomplir sa mission pour donner du bon résultat. L’Afrique lui a porté confiance pour le choisir, mais la confiance là doit être consolidée par les guinéens. Sachons tous que c’est la Guinée qui est choisie.

Propos recueillis et décryptés à Boké par Mamadou Diouldé Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin