Le Colonel Mamadou Alpha Barry entouré de ses avocats

Ouvert le 15 mars dernier, le procès en appel du Colonel Mamadou Alpha Barry, ancien officier de communication du Haut commandement de la gendarmerie nationale, se poursuit ce lundi 29 mars 2021, à la Cour d’appel de Conakry. Au cours de cette audience, le procureur a demandé la confirmation de la décision du tribunal militaire de Conakry, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui est sur place. Cette juridiction avait condamné le prévenu à 5 d’emprisonnement et au payement d’un montant de 140 millions de francs que lui réclame le plaignant, qui l’accuse de vol aggravé.

Le procureur estime que le Colonel Mamadou Alpha Barry est effectivement coupable des faits qui lui sont reprochés et que la peine qui lui a été infligée il y a près de cinq mois par le tribunal militaire est juste. Ce que réfute la défense, qui assure que l’officier de la gendarmerie est tout simplement victime d’un règlement de compte. Le Colonel Barry assure d’ailleurs que c’est à la gendarmerie régionale de Conakry (où il était en service) que le commerçant Ibrahima Diallo a été obligé de porter plainte contre lui pour vol aggravé.

Cela, dit-il, parce qu’il a voulu aider ce dernier, qui se trouve être son oncle, à ne pas perdre l’argent qui était dans sa voiture, lorsqu’il a été interpellé par des agents de cette gendarmerie qui l’accusaient de financer le FNDC. C’est pourquoi d’ailleurs, ses avocats ont interjeté appel dans ce dossier pour réclamer l’infirmation de la décision du tribunal militaire de Conakry et la libération de l’ancien porte-parole de la gendarmerie nationale. Au moment où nous mettions en ligne cet article, l’avocat de la défense Me Abdoulaye Keïta était en train de présenter ses plaidoiries.

A suivre !

Saïdou Hady Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Alpha Guineematin.com