Dans le cadre de l’amélioration des capacités de production d’eau potable à Conakry, le Japon et le Directeur Général de la Société des Eaux de Guinée ont procédé à la signature d’un contrat de don en faveur de la SEG. La cérémonie de signature de ce don qui s’élève à cent cinquante deux mille deux cent soixante trois (152.263) dollars a eu lieu ce mercredi 31 mai 2017 à la résidence de l’ambassadeur du Japon en Guinée, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Dans sa communication, monsieur Hisanobu Hasama, ambassadeur du Japon en Guinée a rappelé les gigantesques travaux de remplacement de la conduite d’eau principale qu’effectue actuellement la SEG à travers l’appui financier de son pays. Mais, selon lui, en dépit de ces investissements, la fourniture en eau potable continue d’être un problème à Conakry, en raison de la forte urbanisation que connait l’agglomération, et de la difficulté à suivre ce mouvement en termes d’équipements dont l’éducation d’eau. Citant les nombreuses réalisations faites par son pays en faveur de la SEG comme l’amélioration des conduites d’eau existantes, la réparation permanente et la mise en place d’un système d’approvisionnement des quartiers situés en hauteur.

L’ambassadeur a expliqué que ce projet vient renforcer, en continuant d’améliorer les capacités de la SEG à fournir de l’eau à toute la population de Conakry, et plus particulièrement dans les quartiers desservis par les stations de Bassia et Kakoulima. « Nous avons trouvé un fonds nécessaire pour financer la société d’utilité publique qu’est la Société des Eaux de Guinée. Donc, c’est grâce au contribuable japonais que ce projet a été réalisé, d’autant plus que l’approvisionnement en eau potable est une tâche à longue haleine, car c’est interminable. Tant que la population de Conakry augmente, ce sont des efforts à déployer interminablement. Donc, le gouvernement du Japon essaie de tout faire pour la consolidation de la paix, pour que le peuple de Guinée puisse bénéficier de la liberté fondamentale que de survivre. Avant de bien manger, il faut bien boire car, l’eau c’est la vie », dira le diplomate.

Mamadou Diouldé Diallo, Directeur général de la SEG, s’est dit heureux de cet autre geste positif du peuple Japonais en faveur de la SEG. « À travers ce don, nous allons renforcer nos capacités de production des sites concernés. Ça nous permettra d’avoir un peu plus d’eau pour les braves populations de Conakry », a dit le DG de la SEG.

En outre, monsieur Diallo a rappelé les efforts du Japon qui ne cesse de voler au secours de la Guinée. « Pour qui sait tout l’appui que le Japon déploie dans le secteur de l’eau, je crois que ce n’est pas une grande surprise pour nous. Vous n’êtes pas sans savoir les différents efforts que ce peuple ne cesse de fournir à l’endroit de la SEG, que ce soit les travaux gigantesques en cours actuellement au niveau de Kissosso et dans le cadre du remplacement de la conduite en PRV sur 3,5 kilomètres qui vont très bientôt finir. Il y a aussi la fourniture des 30 camions citernes, ou le renforcement des capacités de l’équipe dirigeante des travailleurs de la SEG à Tokyo, qui ne cesse vraiment de donner le maximum à notre société, pour qu’elle puisse mieux fonctionner en donnant de l’eau à nos populations », s’est-il félicité.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tel. (00224) 621 09 0818

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin