Plusieurs cas d’anomalies, notamment des faux diplômes, des substitutions, la double identité, falsification de dossier sont enregistré à l’université de Kankan au compte du recensement biométrique en cours, a constaté Guineematin.com à travers son correspondant local.

Selon monsieur Oumar Doumbouya, le chef du projet biométrie du ministère de l’Enseignement supérieur, plusieurs cas d’anomalie ont été détectés par sont équipe depuis le démarrage du processus du recensement biométrique, à savoir les faux diplômes, la double identité, la falsification des dossiers, la substitution…

Seulement, Oumar Doumbaya a refusé de communiquer le nombre de ces cas frauduleux identifiés par son équipe à l’université de Kankan. Mais, le reporter de Guineematin.com a tout de même aperçu cinq étudiants désignés comme étant parmi les fraudeurs.

En revanche, le chef de l’équipe du projet biométrie du ministère de l’Enseignent supérieur a cité quelques cas de comme au département anglais avec un étudiant à double identité : Karifa Fofana et Abou Sangaré (pour la même personne). Il y a aussi une substitution au département de philosophie entre Sia Fanta Millimono, étudiante au département de Sociologie à l’Université Général Lansana Conté qui est admise au bac deux fois (en 2014 pour elle-même) et 2015 pour sa cousine Mariama Kendouno, malade à l’époque (orientée à Kankan et qui jusqu’à présent n’a pas repris mais qui était venue se faire recenser avec sa cousine en provenance de Conakry). A cela, s’ajoute Nouha Diawara qui a un problème de filiation.

Pour monsieur Oumar Doumbouya, l’Université n’est responsable de ces cas mais plutôt le service d’examens et promets que tout les cas frauduleux seront punis selon la loi en vigueur.

A préciser que le recensement biométrique a démarré le vendredi 21 avril 2017 et se poursuivra à Kankan pour deux jours et pour l’heure aucune anomalie n’est enregistré au niveau des enseignants.

De Kankan, Amadou Oury Souaré pour Guineematin.com

Tél. : 628 42 16 32

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin