Les épreuves intellectuelles du concours de recrutement dans l’armée ont donné leur verdict à Labé. Les résultats du test écrit ont été publiés hier lundi, 06 mai 2019, dans cette ville. Si ces résultats apportent de la joie chez certains, chez d’autres par contre c’est la déception et même la colère, rapporte un correspondant de Guineematin.com à Labé.

Ils étaient nombreux les candidats au concours de recrutement dans l’armée à rallier le bloc administratif de la préfecture de Labé hier, lundi. Ils étaient venus voir les résultats du test écrit affichés sur les lieux pour savoir s’ils sont admis. Sur place, certains se frottaient les mains puisqu’ayant retrouvé leur nom sur la liste d’admis, tandis que d’autres étaient en colère. Ces derniers, à l’image de Boubacar Bah, dénoncent une véritable magouille dans ce concours.

« Quand je suis arrivé ce matin, j’ai trouvé que mon numéro de téléphone était attribué à une autre candidate. Directement, j’ai attiré l’attention du préfet qui était de passage et il a ordonné son secrétaire général de s’intéresser à mon cas. Mais, ce dernier n’a pas voulu le faire. C’est une magouille qui ne dit pas son nom qui a été organisée à Labé.

C’est à une fille qu’ils ont octroyé ma place parce qu’elle a une parente qui travaille à la préfecture. On nous a dit que c’est 300 candidats qui seront retenus à Labé, mais moi j’ai compté le nombre d’admis, il n’y a pas 300 personnes sur la liste. Peut-être qu’ils réservent le reste des places à des recommandés ou à d’autres qui vont passer par la corruption pour être pris », témoigne ce candidat.

Face à ces dénonciations, le préfet de Labé, Elhadj Safioulaye Bah, a demandé aux candidats non satisfaits de leur résultat, de venir vérifier leurs feuilles d’examen. Après, les résultats seront transmis aux autorités compétentes à Conakry.

De Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin