Dr. Boubacar Sylla, Vice-recteur chargé des études de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry

Par la voix de son Vice-recteur chargé des études, Dr Boubacar Sylla, l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry dément tout lien supposé entre le Recteur de l’institution, Dr Doussou Lanciné Traoré, (Maître de conférences, absent de Conakry depuis, dit-on, un certain temps) et le mouvement des ‘’Assistants’’ frondeurs contre la réforme des primes engagée par le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Abdoulaye Yéro Baldé, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui suit le dossier.

Interrogé par Guineematin.com sur cette polémique qui entoure la décision du ministre Abdoulaye Yéro Baldé, élevant sensiblement les primes des Professeurs, Maîtres de conférences et Maîtres Assistants, le Vice-recteur de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry a déclaré que son institution est loin de ce débat.

« Tout ce que vous êtes entrain de dire là est une révélation pour moi. C’est vous qui m’informez. C’est moi qui aurait du vous interviewer sur la question. Je n’en sais rien. Je suis un peu en dehors de cette polémique » a tenu à préciser Dr Boubacar Sylla.

Poursuivant sa réaction, le Vice-recteur chargé des études de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry a balayé du revers de la même toute rumeur visant à accréditer toute idée de soutien apporté par le Recteur, Dr Doussou Lancinè Traoré aux ‘’Assistants’’ frondeurs qui veulent, eux aussi, des primes en lieux et places des bourses de formation.

«En lieu et place du Recteur, j’ose m’inscrire en faux contre cette déclaration. D’ailleurs, depuis un certain temps, le Recteur n’est même pas à Conakry. Et même quand il était là, il n’était pas physiquement avec l’un ou l’autre groupe. Ce n’est que de la pure désinformation. Ce que je peux dire en toute vérité. Moi, je suis le Vice-recteur chargé des études. Le Recteur et le Vice-recteur ne sont pas liés à ce qui est entrain d’être dit là. Le Recteur est en mission depuis un certain temps. Ce que vous êtes entrain de dire là ne peut donc être conforme à la réalité » a ajouté Dr Boubacar Sylla.

Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin