Après le succès de la 3ème édition des J-Awards-Guinée, la structure Intelligentsia Guinée, organisatrice de l’évènement, s’active dans les préparatifs de la 4ème édition. En fin de semaine dernière, Moussa Daraba, coordinateur général des J-Awards et directeur général d’intelligentsia Guinée, structure qui porte le projet J-Awards, a été reçu en audience par le Premier ministre. Celui-ci a réitéré les engagements de son institution à accompagner les lauréats de la dernière édition. C’est Moussa Daraba qui l’a dit dans une interview accordée à un reporter de Guineematin.com le lundi, 17 février 2020.

Depuis trois ans, la structure dirigée par Moussa Daraba organise les J-Awards, un évènement annuel qui célèbre la bravoure de la jeunesse guinéenne, c’est-à-dire les différentes activités qu’ils entreprennent en faveur du développement socio-économique de notre pays. La 3ème édition a connu la présence du Premier ministre, Kassory Fofana, à la grande satisfaction des organisateurs. « A la 3ème édition, on a été heureux d’accueillir le Premier ministre, chef du gouvernement. C’est une personnalité qui ne va pas à tous les évènements, donc l’accueillir, c’est déjà un honneur. Et à l’occasion de cet évènement, il a eu à tenir une promesse à l’endroit d’un jeune 1er de la République en franco-arabe. Parce que depuis 3 ans nous faisons en sorte que tous les boursiers de l’Etat aient une bourse d’études pour le Maroc.

Et heureusement, il a répondu à cet appel et il a accordé une bourse à la jeune première de la République option Franco-arabe. Donc, je suis revenu du Maroc pour le remercier et en même temps appuyer le jeune pour qu’il puisse avoir accès à cette opportunité en vue d’aller en formation. Ensuite, nous on galère chaque année pour mobiliser les institutions autour de l’évènement qui pourtant réussi à mobiliser les jeunes, à leur donner espoir, à les motiver. Donc, on était venu le voir pour que son institution, au-delà de toute considération politique, puisse permettre de pérenniser un tel évènement, de nous aider à mobiliser les partenaires et les moyens qu’il faut pour que les jeunes puissent, au-delà des trophées, obtenir une valeur ajoutée par le biais de l’évènement sur leur business, leur carrière et leur profession », a-t-il expliqué.

Par ailleurs, Moussa Daraba s’est réjoui de l’attention que le Premier ministre lui a accordée. Selon lui, leur demande a eu un échos favorable auprès du patron du palais de la Colombe. « Le Premier ministre a pris beaucoup d’engagements lors de notre rencontre. Déjà il a confié le 1er de la République, série franco-arabe à un de ses proches puisque son engagement à le soutenir n’est pas en tant que Premier ministre ; mais c’est en tant que Dr Ibrahima Kassory Fofana. Donc, ce proche va s’occuper du boursier par rapport à toutes les démarches y afférentes, notamment au voyage et à la prise en charge. Il y a aussi un jeune lauréat dans la catégorie innovation qui bénéficiera d’une participation financière du Premier ministre.

Il y a aussi un autre jeune qui développe une bibliothèque numérique, le Premier ministre lui a confié à sa cheffe de Cabinet pour qu’il puisse développer une bibliothèque numérique au compte de la Primature. Au-delà de ça, il y a que le Premier ministre va nous recommander à un ministère qui va nous aider à mieux peaufiner le projet et l’adapter aux objectifs du développement durable et à toutes les contraintes qu’imposent les institutions internationales pour que ce projet puisse être accompagné et qu’il soit surtout pérennisé dans le temps pour qu’au-delà du trophée voir comment l’envoyer vers une institution ».

Enfin, le coordinateur général des J-Awards a indiqué que sa structure est à pied d’œuvre pour l’organisation de la 4ème édition. « La 3ème édition s’est tenu depuis le 6 décembre dernier. La rencontre avec le Premier ministre allait aussi dans le sens de l’organisation de la 4ème édition. Nous avons réfléchi à où l’évènement va être organisé parce que déjà Prima Center n’arrive plus à recevoir tout le monde qu’attire l’évènement. Nous sommes un peu victime de notre succès. Déjà sur le quand, il est en train d’être travaillé et bientôt il sera mis à la disposition du public. Et, nous sommes en train de voir les catégories, comment les adapter. Il y a des catégories qui vont forcément sauter et d’autres vont faire leur entrée. Cela, en nous conformant aux besoins réels des Guinéens et vers quel secteur d’avenir nous allons pousser les jeunes pour qu’ils puissent s’y intéresser et être utile comme il le faut à la Guinée. Donc, ce travail est en cours aujourd’hui. Il y a l’équipe qui est remobilisée pour voir ce qu’il faut ajouter notamment en termes d’innovations », a-t-il indiqué.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments Box

Commentaires

Alpha Guineematin.com