Le Front National pour la Défense de la Constitution n’est pas du tout satisfait du report des élections législatives et du référendum constitutionnel. Un double scrutin qui était prévu pour se tenir le 1er mars 2020 et qui a été reporté à une date ultérieure. Peu après l’annonce de cette décision du président Alpha Condé, un journaliste de Guineematin.com a recueilli la réaction du coordinateur chargé des opérations du FNDC. Ibrahima Diallo annonce que sa structure n’est pas satisfaite et que son combat va se poursuivre jusqu’au retrait définitif du projet de nouvelle Constitution.

« Nous avons entendu le report sine die des élections législatives et du référendum. Nous félicitons le peuple de Guinée, qui a vaillamment combattu ce projet de coup d’Etat constitutionnel. Toutefois, nous ne nous satisfaisons pas de ce report. Nous continuerons la lutte jusqu’au retrait complet de cette forfaiture, de cette nouvelle Constitution que le peuple rejette en masse. Alpha Condé n’aurait jamais dû oublier cette leçon éternelle : le peuple gagne toujours. Et ni aujourd’hui, ni demain, il n’acceptera un coup d’État constitutionnel. La lutte continue, jusqu’à ce qu’Alpha Condé quitte le pouvoir, en vertu de l’actuelle Constitution », a déclaré l’activiste de la société civile.

Siba Guilavogui pour Guineematin. com
Tel: 620 21 39 77/ 662 73 05 31

Facebook Comments Box

Commentaires

Alpha Guineematin.com