Dr Jean Dimiti Tolono, président des Unions Forestières de Guinée

L’Assemblée nationale a adopté le mercredi dernier, 6 janvier 2021, une résolution contre les coordinations régionales et structures assimilées. Cette résolution interdit désormais officiellement aux coordinations régionales de s’immiscer dans les affaires politiques, judiciaires et de défense. Mais, le président de la coordination des unions forestières de Guinée, pense que cette action du parlement guinéen est un coup d’épée dans l’eau.

Dans un entretien accordé à un reporter de Guineematin.com hier, jeudi, Dr Jean Dimiti Tolno estime que les coordinations régionales sont déjà apolitiques. Mais, elles ne peuvent pas rester immobiles face à un danger qui guette la population qu’elles dont elles défend les intérêts.

Dr Jean Dimiti Tolono, président des Unions Forestières de Guinée

« Cette résolution ne dérange nullement les mouvements de la coordination. Et, la réduction du champ d’action dont ils (les députés) font allusion, c’est leur décision. Mais, ce qui reste clair, cette coordination est purement apolitique. On ne s’intéresse pas du tout à la politique. Nous nous intéressons aux problèmes sociaux et culturels de la région et non à la politique. Mais, puisque nous sommes une structure morale, on est donc obligé de s’intéresser à la vie de la population pour laquelle nous sommes-là. Et, quand nous voyons un danger qui guette la population, nous sommes obligés d’intervenir. Parce que nous sommes-là comme arbitres. Nous ne sommes pas là pour prendre une décision contre un gouvernement en place, contre un chef d’Etat en place ; mais, au contraire, c’est pour voir comment améliorer le commandement de pouvoir en place. Parce que notre objectif, c’est de faire appel à la culture, à la paix et à la tranquillité dans la région », a indiqué Dr Jean Dimiti Tolno.

D’ailleurs, pour harmoniser les points de vue et adopter une position commune face à cette résolution adoptée par le parlement, le président de la coordination des unions forestières de Guinée souhaite avoir une réunion avec les autres coordinations régionales. « Personnellement je ne peux rien prendre comme décision. Mais, peut-être que nous allons tenir une réunion avec les trois autres coordinations régionales ; et, en ce moment, on pourra trouver quelque chose à dire face à cette résolution prise par l’Assemblée nationale », a dit Dr Jean Dimiti Tolno.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin