Cellou Dalein, président de l’UFDG

Des réactions se font entendre au sein de la classe politique guinéenne, suite à la confirmation du retour de l’épidémie d’Ebola en Guinée, cinq ans après son éradication dans le pays. Le principal opposant guinéen, Cellou Dalein Diallo, s’est exprimé sur le sujet ce lundi matin, 15 février 2021. Il a appelé à la mobilisation de tout le monde pour circonscrire et éradiquer rapidement la maladie.

« La résurgence de l’épidémie d’Ebola dans notre pays nous interpelle tous. Mobilisons-nous pour circonscrire et éradiquer la maladie en évitant les erreurs et les tâtonnements de 2014 qui avaient favorisé la rapide propagation de la maladie et le bilan très lourd que nous avions enregistré », a écrit le président de l’UFDG sur ses médias sociaux.

Selon les autorités guinéennes, cette nouvelle flambée d’Ebola a été enregistrée dans la sous-préfecture de Gouéké, préfecture de N’Zérékoré. Après avoir participé à l’enterrement d’une infirmière qui est décédée entre le 27 et le 28 janvier dernier, 7 personnes sont tombés malades et 3 d’entre elles ont trouvé la mort. Et, les tests effectués à Guéckédou et à Conakry ont révélé qu’ils sont morts d’Ebola.

L’Agence nationale de sécurité sanitaire a annoncé le déploiement d’une mission à Gouéké pour identifier et isoler tous les contacts, mais aussi faire en sorte que tous ceux qui présentent des signes de maladie soient rapidement pris en charge. La Guinée compte également faire rapidement une commande de vaccins pour pouvoir vacciner toutes les populations exposées à cette maladie.

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin