A l’occasion de la célébration de l’Assomption, ce mardi, 15 août 2017, à la Paroisse Anne Marie Zagoué de Nongo, dans la commune de Ratoma, comme un peu partout dans le monde, un reporter de Guineematin.com a donné la parole à madame Rose Pola Pécémou, une fidèle chrétienne qui était heureuse d’être à cette fête.

Heureuse d’avoir pratiqué cette église depuis les années 2000, madame Rose Pécémou a présenté l’assomption comme étant un évènement fondamental dans la foi catholique. « C’est pour nous un rappel que Marie a contribué à la victoire de son peuple, à ce que l’église soit sauvée. C’est aussi un pilier de notre foi », dit-elle.

Pour cette fidèle catholique, sa présence à la paroisse en cette journée de fête montre également qu’elle est avec la vierge Marie « qui est la mère ». C’est pourquoi d’ailleurs, elle demande à ce que la vierge ramène pour tout le monde les intentions de prière qu’ils ont formulé dans leur cœur.

« Cette fête est aussi un moment où nous disons à la vierge Marie merci d’être présente avec nous parce que vous vous rappelez dans la Bible ce que le Christ a fait aux pieds de la croix. Il a confié à Marie Saint Pierre qui était un des apôtres du Christ et qui a dit désormais tu es la mère et voici ton fils. Donc, nous fêtons Marie comme étant notre mère, la mère auxiliatrice de tous les fidèles chrétiens », a expliqué Rose Pola Pécémou.

S’agissant du contenu de l’homélie prononcée par le père Raphael, madame Rose Pola estime que c’est aussi un message de « joie qui est très réconfortant ». Selon elle, cette homélie rappelle que la journée du 15 août est également un évènement de famille où les fidèles chrétiens se retrouvent pour faire le point et prier la vierge Marie. « Nous marquons notre union dans la paix et dans l’amour du Christ », a-t-elle précisé.

Mamadou Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin