Le président de la République, Alpha Condé, a pris part à l’assemblée générale hebdomadaire du RPG Arc-en-ciel de ce samedi, 11 août 2018. Accompagné du président de l’UPR, Bah Ousmane, et de Baidy Aribot, vice-gouverneur de la BCRG, le chef de l’Etat est allé adresser un message aux responsables et aux militants de son parti.

Sans le dire ouvertement, Alpha Condé a exprimé sa non satisfaction par rapport à l’état actuel du RPG Arc-en-ciel et appelé à une mobilisation générale pour donner plus de force au parti au pouvoir.

Décryptage !

Il faut qu’on accepte tous de se lever, travailler pour donner de la force au parti. Je veux que les femmes aussi se lèvent pour aller à Conakry et à l’intérieur du pays afin de restructurer le parti. La même chose pour les jeunes, les cadres et les sages. Tout ce que nous pouvons faire pour donner plus de force au parti nous le ferons, mais je ne peux pas faire le travail à votre place, c’est vous qui devez faire le travail sur le terrain.

Je vais demander aux responsables qu’ils prennent toutes les dispositions pour que les commissions soient mises en place. Il ne s’agit plus de faire du copinage mais de restructurer les comités de base en élisant les gens qui soient les leurs. Personne ne doit imposer quelqu’un, si vous mettez un comité de base et que les gens n’ont pas confiance, ça ne marchera pas. On doit renouveler du comité de base à la sous-section, à la section, à la fédération, à la coordination et enfin au congrès.

Comme ça, le parti va être le parti dans lequel tous les militants se reconnaissent mais pas le parti de quelques caciques, voilà le problème. Donc il faut qu’on se retrousse les manches tous, sans le parti il n’y a pas de ministre, il n’y a pas de président, il n’y a rien. Le parti c’est la colonne vertébrale, si tu n’as pas de colonne vertébrale tu ne peux pas marcher ou t’asseoir. Alors, redonnons au parti cette force plus qu’avant.

Quand j’étais en prison, le part était plus fort. Mais c’était vous, c’est grâce à vous et grâce aux femmes. Les jeunes aussi doivent prendre l’exemple sur vous, mais ils sont trop pressés. Il ne faut pas dire ôtes toi je me mets mais allons ensemble. Voilà ce que les jeunes aussi doivent dire, c’est compris ?

Vive le RPG, vive l’UPR, vive l’UFR, vive la Guinée, ensemble nous allons sauver la Guinée !

Propos recueillis par Siba Guilavogui pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin