Face au flux massif de mineurs en direction de la préfecture de Gaoual, où deux mines d’or ont été détectées récemment, les autorités guinéennes ont décidé de prendre une mesure drastique. Il s’agit de la fermeture des mines d’or pour une durée indéterminée, à compter de demain, mercredi 9 juin 2021. Cette décision a été annoncée ce mardi 8 juin par le gouverneur de la région administrative de Labé, a constaté Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

« Nous assistons à l’arrivée dans les régions administratives de Labé et de Boké, des orpailleurs venus de la Haute Guinée, de la République du Mali, du Sénégal, de la Guinée Bissau et du Burkina Faso. Après évaluation de la situation sécuritaire par les services de défense et de sécurité de ces deux régions, nous enregistrons déjà six cas de décès des suites d’accidents. La sous-préfecture de Kounsitel et la préfecture de Gaoual sont totalement étouffées, avec un manque total de vivres et de lieu d’accueil.

Devant la progression massive et dangereuse des arrivées de partout en direction de cette petite localité, la certitude est que la population locale et les nouveaux arrivants, avec cette pandémie de coronavirus, sont exposés à tous les maux liés aux mines d’or. Par conséquent, en rapport avec nos différentes hiérarchies, les autorités administratives et élus locaux de ces deux régions, avons décidé la fermeture pure et simple et immédiate de cette nouvelle mine.

Pour ce motif, nous invitons tous les prétendants au déplacement à rester sur place. Ceux qui sont sur la route en direction de Gaoual, à retourner dans leurs localités respectives. Ceux qui sont sur le site, à se préparer à quitter immédiatement les lieux. A compter de demain, 9 juin 2021, une force mixte de défense et de sécurité sera déployée en vue du dégagement de tous les lieux occupés par les mineurs », a indiqué Elhadj Madifing Diané.

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin