Saïkou Yaya Barry, secrétaire exécutif de l’UFR

Les réactions se multiplient au sein de l’opposition guinéenne, suite aux propos tenus hier par le Premier ministre guinéen devant l’Assemblée nationale. Et, toutes ont un dénominateur commun : la consternation. A l’image de beaucoup d’autres Guinéens, Saïkou Yaya Barry, secrétaire exécutif de l’UFR (Union des Forces Républicaines) est choqué d’entendre Kassory Fofana déclarer que « personne ne sait d’où est venu l’ordre de casser les maisons des gens ».

Il réagissait ainsi à une question d’un député sur le déguerpissement effectué récemment par le gouvernement à Conakry et ses environs. Dans un entretien qu’il a accordé à Guineematin.com, ce jeudi 8 avril 2021, l’opposant a dénoncé « une insulte » à l’intelligence du peuple de Guinée. Il se demande d’ailleurs quelles sont les vraies motivations du chef du gouvernement en tenant de tels propos.

« Dans un tweet en date du 8 mars dernier, le ministre de l’habitat, Ibrahima Kourouma, a été clair. Il a tout simplement dit : ‘’c’est sur instruction du président Alpha Condé que je fais ce travail’’. Alors, en faisant cette déclaration, Kassory cherche-t-il à porter le manteau à la place d’Alpha Condé ou il a voulu juste nous amuser ?

On se rappelle bien qu’il y a eu une conférence de presse autour de cette opération de déguerpissement, animée par plusieurs membres du même gouvernement, ici à Conakry. Donc, c’est soit Alpha Condé n’est pas en possession de toutes ses facultés pour réaliser tout ce qui se passe dans le pays ou le Premier ministre le défend pour le défendre », a estimé l’opposant.

Au-delà de ces propos « choquants » du Premier ministre, c’est surtout l’indifférence de la population face « au mensonge d’Etat » qui écœure le secrétaire exécutif de la formation politique dirigée par Sidya Touré. L’ancien député à l’Assemblée nationale estime que les Guinéens devaient s’unir et se soulever contre des comportements de ce genre.

« Le malheur est que nous avons un système qui n’est pas prêt à travailler pour sa population, mais plutôt à s’enrichir sur son dos. Nous disons que nous sommes le deuxième exportateur de bauxite dans le monde. Nous avons exporté beaucoup de bauxite, c’est vrai. Mais quelles sont les retombées pour la population guinéenne ? On nous ment tous les matins et nous acceptons ces mensonges, parce que nous sommes divisés entre nous.

Mais en fin de compte, c’est la médiocrité qui est au sommet de l’État qui va en profiter. À ce stade, la population guinéenne doit pouvoir réfléchir pour ne pas qu’on insulte notre conscience et notre intelligence. Le mensonge d’État a fini d’envahir les Guinéens. Sinon, nous devons être capables de nous soulever contre ce genre de comportement. Car, nous ne méritons pas ça », a dit Saïkou Yaya Barry.

Malick Diakité pour Guineematin.com

Tel : 626-66-29-27

 

Facebook Comments Box

Commentaires

Alpha Guineematin.com