Sékou Koundouno, responsable des stratégies et planification du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC)

La sortie du directeur général de la police parlant du retissage des forces de l’ordre en cours dans le quartier Wanindara n’a pas été du goût de Sékou Koundouno, responsable des stratégies et planification du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC).

Dans sa sortie de ce matin, l’activiste de la société civile a vigoureusement dénoncé les agissements du contrôleur général Ansoumane Camara dit Bafoé. Sékou Koundouno impute même la responsabilité des tueries perpétrées lors des manifestations politiques organisées dans le pays à cet officier supérieur de la police.

Guineematin.com vous propose ci-dessous le communiqué de Sékou Koundouno !

On connaît l’incompétence notoire de Bafoé. Je l’invite d’ailleurs à venir me voir pour que je lui donne des leçons de droits de l’homme et de civisme en matière d’encadrement civilisé de manifestations.

Il n’est qu’un haut gradé de sang qui a toujours créé le désordre en exerçant la violence et en tuant les citoyens. Il radote dans les médias par ce qu’il est hanté par les âmes de ses centaines de victimes.

Aujourd’hui, il est devenu Ben Laden de la police qui commandite des attaques terroristes de l’Etat dans les quartiers démocratiques de Conakry.

Qu’il sache que tous ceux qui tentent d’obstruer le chemin de la démocratie sortiront par la petite porte. Les racines du baobab de la dictature qu’il arrose sont déjà pourries. Le peuple de Guinée va le tirer jusqu’à ce que ça tombe. À lui de savoir où se mettre…

La commission d’organisation de la marche éclatée du 15 décembre ne le prend pas au sérieux.

Sékou koundouno, responsable des stratégies et planification du front national pour la défense de la constitution FNDC

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin