Elhadj Sekhouna Soumah, président de la coordination régionale de la Basse Côte

Comme annoncé précédemment, le domicile privé du Kountigui de la Basse Côte a été pris à partie hier, mardi 1er septembre 2020, par des agents des forces de l’ordre. Ces hommes en uniforme ont jeté dans la cour de cette autorité morale une quantité importante de gaz lacrymogènes. Une cour à l’intérieur de laquelle les plus hautes personnalités des coordinations régionales de la République de Guinée étaient réunies pour parler de l’actualité sociopolitique actuelle, en lien avec la candidature du président Alpha Condé pour un troisième mandat à la tête du pays.

Evidemment, cette attaque a suscité la colère et l’indignation de bon nombre de Guinéens. Certains sont déjà montés au créneau pour dénoncer « une provocation », une « barbarie » des agents de sécurité sous les bénédictions de l’actuel locataire du palais Sékhoutouréyah. Et, pour l’ancien Premier ministre Sidya Touré, leader de l’union des forces républicaines, cette attaque contre les coordinations régionales n’est autre que le mépris d’Alpha Condé à l’égard du peuple de Guinée.

Sidya Touré, président de l’UFR

« Quelle mouche a bien pu piquer A. Condé pour s’attaquer aux 4 coordinations réunies à Tanènè ? Le mépris qu’il a pour les guinéens et la boulimie du pouvoir qu’il a fini par développer. Un embrasement interne cacherait bien un bilan désastreux qu’il tente de justifier vainement », a écrit Sidya Touré sur son compte Twitter ce mercredi.

Mamadou Baïlo Keïta pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin