Honorable Cheick Fanta Camara

A travers une publication faite sur son compte Facebook, le député uninominal de Siguiri a irrité plusieurs jeunes de la ville. Ces derniers accusent leur représentant à l’Assemblée nationale de se moquer d’eux en leur annonçant de fausses informations, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

« Comme prévu, l’adduction d’eau et le bitumage reprennent à Siguiri. Merci au Professeur Alpha Condé. Bravo ! ». En faisant cette annonce il y a quelques jours sur son compte Facebook, le député uninominal de Siguiri, Cheick Fanta Mady Camara, s’est attiré la colère de certains jeunes de la ville. C’est notamment ceux des quartiers Bolibana 2 et Fodéba Keïta, qui ont manifesté les 30 et 31mars 2021 pour réclamer le bitumage de voiries de ces localités. Leur colère est due au fait que l’annonce faite par le parlementaire est tout à fait différente de la réalité sur le terrain.

« Nous sommes déçus de Cheick Fanta Mady Camara, le député uninominal de Siguiri. Il est parti à l’Assemblée nationale, pas pour nous mentir, mais pour défendre l’intérêt de la population de Siguiri, démarcher pour nous auprès du pouvoir. Nous, nous luttons pour avoir une vie meilleure, et c’est lui-même qui devait  être le porte flambeau de cette lutte. Malheureusement, nous constatons qu’il se joint au président de la République  pour nous tromper. Siguiri est déçu de lui, les jeunes sont déçus de son attitude », a réagi Moussa Traoré, membre du bureau des jeunes de Bolibana 2.

Même son de cloche chez Balla Cissé, membre du bureau des jeunes du quartier Fodéba Keïta. « Cheick Fanta Mady Camara doit avoir honte de lui-même pour avoir menti à ses mandants. Des citoyens qui se sont sacrifiés pour lui, des citoyens qui sont sortis sous le soleil pour lui, il vient de leur mentir. Aujourd’hui, nous savons que le président de la République nous trompe comme il l’a toujours fait. Et maintenant, notre député aussi cherche à nous tromper. Donc nous sommes vraiment déçus. Et après le mois de ramadan, nous allons nous faire attendre », annonce ce jeune homme.

A noter que les jeunes des quartiers Bolibana 2 et Fodéba Keïta avaient donné un mois aux autorités  pour reprendre les travaux de bitumage de leurs routes. Ce délai est arrivé à échéance le 30 avril 2021, et leur revendication n’a pas été satisfaite.

De Siguiri, Bérété Lancéï Condé pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin