Sékou Savané, ancien député uninominal de Siguiri

On s’attendait peut être à une solution miracle ; mais, la désillusion qui s’est pointée au « vestibule » des sages de la préfecture de Siguiri. La tentative de réconcilier le président Alpha Condé et le doyen Sékou Savané (ancien député uninominal de Siguiri) a lamentablement échoué. Et, pour cause, le chef de l’Etat guinéen a simplement boudé la rencontre qui y était organisée à cet effet par la notabilité de la cité aurifère, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Siguiri.

Ce n’est plus un secret ! Depuis quelques temps, le torchon brûle entre le président de la République et l’ancien député uninominal de Siguiri. A cause des promesses n’ont tenu d’Alpha Condé, l’honorable Sékou Savané a dû quitter le navire du RPG arc-en-ciel (le parti qu’il a implanté et défendu pendant des dizaines d’années à Siguiri contre vents et marrées). Et, jusque-là, toutes les négociations visant à réconcilier ces deux hommes politiques ont échoué. Bien que attentif et très accueillant, l’honorable Sékou Savané est encore ferme sur sa position. Et, c’est dans cet esprit qu’il s’est rendu hier, mardi 13 octobre 2020, au « vestibule » des sages de sa Siguiri natale.

Effet, les sages voulait mettre à profit la visite du chef de l’Etat pour jouer à la médiation et essayer de rapprocher les lignes entre les deux anciens amis de la même famille politique. Mais, seul l’ancien député a daigné répondre à l’invitation des sages. « Pour le respect des doyens de Siguiri, je répondrai pour une deuxième fois à leurs invitations au vestibule, sous réserve et sans aucune forme de débats », a écrit Sékou Savané sur son compte facebook.

Bien que réservé, l’honorable Sékou Savané a honoré les sages de la cité aurifère de sa présence au vestibule. Mais, hélas ! Le président Alpha Condé a boudé cette rencontre. Le chef de l’Etat guinéen, champion du RPG arc-en-ciel a préféré laisser les sages vestibuler à leur vestibule. Ce, sans aucune excuse de sa part. Pire, c’est à la radio que les sages qui attendaient patiemment (depuis 13 heures) au vestibule ont entendu que le président-candidat a quitté Siguiri aux environs de 16 heures.

« Nous sommes en route pour l’aéroport pour accompagner le président de la République. L’événement a été une réussite totale. Au nom du président de la République, je présente mes excuses aux doyens qui l’attendaient au vestibule. Le président ne peut plus se rendre au vestibule, il me charge de présenter ses excuses aux sages de Siguiri », a dit le Colonel Moussa Condé, le préfet de Siguiri, sur les ondes d’une radio de la place.

De Siguiri, Bérété Lancéï Condé pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin