En exécution du décret du président Alpha Condé accordant la grâce à certains condamnés, trente un (31) détenus de la prison civile de Siguiri ont été libérés ce mercredi, 2 janvier 2019. C’est le procureur de la République près le tribunal de première instance de Siguiri qui a mis à exécution ledit décret, rapporte Guineematin.com à travers son correspondant dans la préfecture.

A l’occasion de la fin de l’année 2018, le président Alpha Condé a accordé la grâce au total à deux cents vingt deux (222) détenus à travers la Guinée. Pour ce qui est de la préfecture de Siguiri, ils sont au nombre de trente un (31) détenus à avoir bénéficié de la mansuétude du chef de l’Etat.

A l’occasion de la libération des détenus de Siguiri, en exécution du décret N°/2018/330/PRG/SGG du 31 décembre 2018, le procureur Alghassimou Diallo a prodigué d’utiles conseils aux anciens pensionnaires de la maison d’arrêt.

Selon le procureur, « chaque 31 décembre, le président accorde la grâce aux condamnés qui ont purgé la moitié de leurs peines, parmi eux, vous. Donc, en exécution du décret, vous êtes libres à partir d’aujourd’hui. Mais, cela ne veut pas dire que si vous êtes reconnus coupables d’une quelconque infraction, vous ne serez pas repris. Vous avez été gracié pour les infractions pour lesquelles vous avez été jugé et condamné, et certains parmi vous ont purgé la moitié de leurs peines et d’autres plus. Je précise que si vous commettez une autre infraction pénale et que vous serez pris jugé et condamné, vous retournerez à la même prison civile de Siguiri. Donc, vous avez intérêt à être de bons citoyens parce que vous connaissez les épreuves de la prison », a expliqué le représentant du Ministère Public.

De Siguiri, Bérété Lanceï Condé pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin