Après deux jours de manifestations de rue, les jeunes des quartiers Bolibana 2 et Fodéba Keïta ont suspendu leur mouvement de protestation. Ils donnent un mois aux autorités pour satisfaire leur revendication. Cette décision fait suite à une rencontre tenue hier, mercredi 31 mars 2021, dans les locaux de la préfecture, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

Les négociations engagées par les autorités de Siguiri avec les jeunes qui manifestaient dans la ville contre l’arrêt des travaux de bitumage de leurs routes ont finalement porté fruit. Au cours d’une réunion de crise tenue ce mercredi 31 mars, la préfecture a réussi à convaincre les leaders des manifestants à suspendre leur mouvement de protestation. Les autorités préfectorales ont promis de tout faire pour que les travaux de bitumage puissent reprendre le 30 avril prochain.

« Nous avons rencontré les autorités préfectorales aujourd’hui. A l’absence du préfet qui est malade, c’est le secrétaire général chargé des collectivités décentralisées qui a présidé la réunion. Nous avons discuté pendant trois heures. Nous avons étalé toutes les fausses promesses du gouvernement depuis le lancement de ce projet. Finalement, le général nous a rassurés que les travaux vont démarrer le 30 avril prochain. Donc nous avons décidé de suspendre nos manifestations jusqu’au 30 avril. Si cette promesse n’est pas respectée, nous allons reprendre nos manifestations », a déclaré Bakary Keïa, le président de la jeunesse du quartier Fodéba Keïta.

Juste après cette rencontre, les manifestants ont enlevé toutes les barricades qu’ils avaient érigées sur plusieurs voiries de la ville de Siguiri. Ce qui a permis la reprise normale de la circulation.

De Siguiri, Bérété Lancéï Condé pour Guinneematin.com

 

Facebook Comments Box

Commentaires

Alpha Guineematin.com