Un jeune imam d’une mosquée, appelée la mosquée n° 2 de Alagninè Sidiki, s’est donné la mort ce lundi, 22 février 2021, au quartier ORS, dans la commune urbaine de Siguiri. La victime n’a laissé aucun document pour justifier son acte, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Siguiri.

Mohamed Diakité, un jeune imam, âgé de 32 ans, marié à une femme et père de deux enfants, s’est donné la mort ce lundi dans son domicile, situé au quartier ORS, dans la commune urbaine de Siguiri.

Selon Dr. Mohamed Kouyaté, médecin légiste, la victime s’est tirée une balle sur sa poitrine. « Nous avons trouvé le corps d’un jeune âgé d’une trentaine d’années qui s’est donné la mort à l’aide d’un pistolet. Il a dirigé l’arme sur sa poitrine ; nous pouvons donc conclure que c’est une mort violente », a précisé le médecin.

Aucun proche de la victime n’a voulu se prononcer sur ce suicide. Et, finalement, le corps du défunt imam a été rendu à ses parents pour son enterrement. 

À préciser que le commissariat central de Siguiri a annoncé l’ouverture des enquête sur les circonstances et les raisons de cet acte.

De Siguiri, Bérété Lancéï Condé pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin