Division des syndicalistes : « l’Etat est un partenaire et non un adversaire » responsables du SLECG

14 novembre 2017 à 19 07 19 111911

Nous sommes au deuxième jour de la grève lancée par le Syndicat Libre des Enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG). Le bureau exécutif national parle d’une grève organisée par « une dissidence incontrôlée du SLECG ». Cette prise de position a été réaffirmée ce mardi 14 novembre 2017 par ledit bureau exécutif à travers une déclaration rendue publique au siège du SLECG à Donka, dans la commune de Dixinn, a constaté sur place Guinematin.com à travers un de ses reporters.

Read More