Lancinet Keïta, fédéral de l’UFDG à Siguiri : « ceux qui disent que l’UFDG est un parti ethnique… »

20 février 2019 à 11 11 07 02072

La récente sortie de Cheick Oumar Magassouba, secrétaire fédéral de l’UFDG à Siguiri, qui a annoncé sa démission, secoue la formation politique dans la préfecture. Les autres responsables locaux du principal parti d’opposition du pays ont réagi à cette sortie au cours de leur assemblée générale hebdomadaire, tenue hier, mardi 19 février 2019, dans le quartier Siguirikoura 2. Ils ont dénoncé une tentative de déstabilisation et appelé leurs militants à ne pas se laisser distraire, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Siguiri.

Après une dizaine d’années passées comme secrétaire fédéral de l’UFDG à Siguiri, Cheick Oumar Magassouba a annoncé sa démission. Il justifie son départ par le fait que le parti dirigé par Cellou Dalein Diallo, le chef de file de l’opposition guinéenne, est un parti ethnique. Une sortie qui n’a pas laissé indifférents les autres responsables de l’UFDG dans la préfecture. Lancinet Keïta, le secrétaire fédéral par intérim du parti, parle d’une tentative de démobilisation.

« Restons mobilisés pour la victoire en 2020. Pour nous démobiliser, les détracteurs qualifient notre parti comme un parti des peulhs. L’UFDG n’est pas un parti ethnique, c’est un parti national qui rassemble tous les Guinéens sans distinction. Ceux qui disent que l’UFDG est un parti ethnique, qu’ils apportent leur preuve. Leur objectif, c’est de nous démobiliser mais ils se trompent », a-t-il déclaré devant les militants et sympathisants de l’UFDG, qui ont pris part à l’assemblée générale du parti du mardi, 19 février 2019.

Et pour démentir leurs « détracteurs », les responsables de l’UFDG à Siguiri ont présenté une vingtaine de jeunes qui auraient quitté le RPG Arc-en-ciel pour rejoindre l’UFDG. « Nous connaissons maintenant la vérité. Nous avons compris que le bonheur de ce pays est dans les mains de Cellou Dalein Diallo. C’est pourquoi, nous sommes venus adhérer à ce grand parti aujourd’hui. Nous étions tous dans le RPG Arc-en-ciel, aujourd’hui nous avons décidé de rejoindre l’UFDG », a dit Ousmane Condé, le porte-parole des jeunes adhérents.

De Siguiri, Bérété Lancéï Condé pour Guineematin.com

Lire

Le budget du chef de file de l’opposition bloqué : « on est dans la jungle… »

12 février 2019 à 8 08 32 02322

Depuis plus d’une année maintenant, le chef de file de l’opposition guinéenne ne reçoit pas son budget. Dr Fodé Oussou Fofana, vice-président de l’UFDG, ne digère cet état de fait. L’opposant qui a contacté Guineematin.com par téléphone, s’en prend au Président Alpha Condé qu’il accuse de transformer la Guinée en jungle.

C’est en 2017 que Cellou Dalein Diallo, le chef de file de l’opposition guinéenne, a commencé à recevoir son budget de chef de file de l’opposition, en raison de 500 millions de francs guinéens par trimestre. Mais, au bout de quelques mois, le déblocage de l’argent a été arrêté. Depuis, le président de l’UFDG n’a plus rien perçu de ce budget et il n’a non plus reçu les deux véhicules prévus par la loi portant sur le chef de file de l’opposition.

Plus d’une année après, le vice-président de l’UFDG s’insurge contre cette situation. Dr Fodé Oussou Fofana rappelle d’abord que ce budget n’est pas une subvention qui est donnée à l’UFDG, encore moins une aumône. « Cette affaire de chef de file de l’opposition et le budget qui est lié est du domaine de la loi. Ce n’est pas la volonté de monsieur Alpha Condé, ce n’est pas son argent, ce n’est pas lui qui paye, c’est du domaine de la loi. C’est la loi qui dit que le chef de file de l’opposition, c’est le leader du parti de l’opposition qui a le plus grand nombre de députés à l’Assemblée nationale.

Et c’est la même qui dit que le chef de file de l’opposition a droit à un budget qui a été voté. Ce n’est pas honteux donc de prendre l’argent du budget du chef de file de l’opposition. C’est comme le Président de l’Assemblée nationale qui a un budget de souveraineté, c’est comme le Président de la République qui a un budget de souveraineté, c’est comme le Président de la Cour suprême, c’est comme les présidents de toutes les institutions qui ont un budget », a déclaré le président du groupe parlementaire Libéral-Démocrate à l’Assemblée nationale.

Parlant du blocage de ce budget et de tous les avantages consacrés au chef de file de l’opposition, Fodé Oussou Fofana estime que c’est « parce qu’on est dans la jungle, on est dans la merde. Alpha Condé fait ce qu’il veut, il traite les Guinéens comme il veut, il n’y a personne qui peut ouvrir les yeux pour dire que ce n’est pas normal ce qu’il fait. Sinon, un Président de la République n’a aucune autorité de bloquer un budget d’une institution qui est consacrée par la loi. Parce que ce n’est pas de l’aumône qu’il donne, c’est du domaine de la loi. On n’a pas besoin de s’entendre avec le chef de file de l’opposition pour lui donner son donner son budget. Si la loi dit de lui donner un budget, il doit le recevoir ».

L’opposant précise toutefois, que sa sortie ne vise pas à réclamer le budget du chef de file de l’opposition mais elle vise plutôt à dénoncer cette autre violation manifeste de la loi par le Président Alpha Condé. « De toutes les façons, on ne se bat pas pour un budget de chef de file de l’opposition. Notre objectif, c’est d’amener Cellou à Sékhoutouréya. Mais ce qui est énervant, c’est le fait que monsieur Alpha Condé instaure la dictature et fait ce qu’il veut. C’est comme si l’argent de la Guinée est devenu son argent, il le donne à qui il veut », a-t-il expliqué.

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com

Tel. 628124362

Lire

Guinée : Cellou Dalein Diallo sur le 60ème anniversaire de l’indépendance (vidéo)

2 octobre 2018 à 10 10 33 103310

« Nous sommes tous fiers de ce qui a été fait, de l’acte qui a été posé par le peuple de Guinée ce jour. Et, nous sommes fiers aussi de la contribution exceptionnelle de la Guinée à la décolonisation de notre continent, à la création de l’Unité Africaine (UA) ; mais également, à la réhabilitation de l’homme noir, ainsi que de la culture et de l’art africain », a notamment indiqué Cellou Dalein Diallo, président de l’UFDG et chef de file de l’opposition guinéenne lors d’un entretien avec Guineematin.com sur la célébration de l’an 60 de notre indépendance.

Lire

Wanindra : Cellou Dalein et Mouctar Diallo se croisent au décès d’Elhadj Bobo Bah

12 juin 2018 à 17 05 49 06496

Feu Elhadj Bobo Bah

Elhadj Mamadou Bobo Bah, 1er imam de Wanindara, dans la commune de Ratoma, a rejoint sa dernière demeure dans l’après-midi de ce mardi, 12 juin 2018, au cimetière du même quartier. Décédé dans la soirée d’hier à l’âge de 79 ans, l’imam a reçu les derniers hommages à la mosquée en présence, entre-autres, des représentants de la ligue islamique, des membres du Gouvernement et de l’opposition, a constaté sur place Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Lire

Tournée de Kassory Fofana : le président du GOHA apporte son soutien au PM

5 juin 2018 à 19 07 02 06026

Peu après sa prise de fonction, le nouveau Premier ministre guinéen a engagé une série de rencontres avec les acteurs de la classe politique guinéenne. Ibrahima Kassory Fofana est allé notamment à la rencontre du chef de file de l’opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo, et de Sidya Touré, président de l’UFR, pour échanger avec eux autour de la situation sociopolitique du pays. Et cette démarche est vivement saluée par le président du GOHA, Chérif Mohamed Abdallah, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Cellou Baldé : Damaro Camara ne doit pas insulter Cellou Dalein ! Son égal, c’est Fodé Oussou

21 mai 2018 à 13 01 14 05145

Cellou Baldé

Ces derniers temps, le torchon brûle entre le chef de la majorité présidentielle, Amadou Damaro Camara et le président de l’UFDG et chef de file de l’opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo. Les deux hommes se livrent à des attaques par médias interposés avec des termes parfois assez virulents. Et, dans un entretien accordé à un journaliste de Guineematin.com ce lundi, 21 mai 2018, l’élu uninominal de Labé, honorable Cellou Baldé a tenu à remettre les pendules à l’heure.

Lire

Inauguration de la mosquée de Yembering (Mali) : arrivée de plusieurs personnalités

9 avril 2018 à 13 01 55 04554

Plusieurs fidèles musulmans venus des quatre coins du pays et de l’Afrique de l’Ouest rallient en ce moment la commune rurale de Yembering, dans la préfecture de Mali, relevant de la Région Administrative de Labé, pour prendre part à la cérémonie d’inauguration de la mosquée centrale de la localité, rapporte un envoyé spéciale de Guineematin.com dans la collectivité.

Lire

Cellou Dalein au Médiateur de la République : « on ne peut pas reculer ! On manifestera… »

25 février 2018 à 19 07 45 02452

La crise politique guinéenne inquiète aujourd’hui plus que par le passé. Et, à peine nommé, le Médiateur de la République met les bouchées doubles pour éviter le pire à la République de Guinée. C’est dans ce cadre que Mohamed Saïd Fofana s’est rendu chez Elhadj Cellou Dalein Diallo, chef de file de l’opposition guinéenne dans l’après-midi de ce dimanche, 25 février 2018.

Lire

Cellou Dalein à Pita et à Coyah : l’opposant demande un vote sanction contre le régime Alpha Condé

31 janvier 2018 à 10 10 06 01061

Dans le but de faire élire le maximum de listes de son parti dans les différentes communes urbaines et rurales de la Guinée, le président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) et chef de file de l’opposition guinéenne est depuis près d’une semaine en tournée à l’intérieur du pays. Hier, mardi 29 janvier 2018, Cellou Dalein Diallo a sillonné les préfectures de Pita et de Coyah où il a animé des meetings géants, a constaté Guineematin.com, à travers son envoyé spécial.

Lire

Lamine Diallo, Saliou Diallo, Mamadou Barry… Cellou Dalein réintègre les « exclus de l’UFDG

26 octobre 2017 à 17 05 35 103510

Selon des informations confiées à Guineematin.com, le très virulent Mamadou Barry  (exclu le 04 novembre 2015 pour « tentative de sabotage de manière violente de l’Assemblée Générale du Parti ») a réintégré les rangs de l’UFDG dans l’après-midi de ce jeudi, 26 octobre 2017, à l’issue des négociations entamées au sein du parti par son président, Elhadj Cellou Dalein Diallo, chef de file de l’opposition guinéenne.

Lire

Cellou Dalein reçu à l’Élysée : le premier commentaire de l’opposant guinéen

10 octobre 2017 à 20 08 42 104210

Le Chef de file de l’Opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo et leader de l’UFDG, séjournant dans la capitale française, Paris, depuis le dimanche dernier, 08 octobre 2017, et ayant pour agenda des rencontres de haut niveau doublées de sa participation à un forum international tripartite France-Afrique-Europe, fut l’illustre hôte du Conseiller du Président français Chargé des questions africaines ou « Monsieur Afrique de l’Élysée », Frank Paris, en l’occurrence, rapporte le correspondant de Guineematin.com en Europe.

Lire

Procès Koula Diallo : Bah Oury demande la comparution de Cellou Dalein

9 octobre 2017 à 13 01 41 104110

Cellou Dalein Diallo, président de l’UFDG et chef de file de l’opposition guinéenne

Le procès portant sur l’assassinat du journaliste Elhadj Mohamed Koula Diallo se poursuit en ce moment même (13 heures) au tribunal de première instance de Dixinn. Après les questions des avocats de la partie civile à l’accusé Amadou Sow, agent de la sécurité de l’UFDG, c’est Bah Oury qui est à la barre.

Lire

Ouverture de la session budgétaire : réaction du chef de file de l’opposition

5 octobre 2017 à 17 05 14 101410

Comme annoncé précédemment, la session ordinaire relative à l’examen et à l’adoption de la loi des finances initiale de 2018, s’est ouverte ce jeudi, 5 octobre 2017, à l’Assemblée nationale. A la fin de la cérémonie officielle, le chef de file de l’opposition guinéenne a dit juste quelques mots aux journalistes présents dont un reporter de Guineematin.

Lire

Aboubacar Sylla, porte parole de l’opposition : « On ne peut pas nous empêcher de manifester… »

3 octobre 2017 à 20 08 06 100610

Comme annoncé dans une dépêche sur Guineematin.com, l’opposition républicaine va braver « l’interdiction » de marcher sur l’autoroute Fidèle Castro demain mercredi 04 octobre 2017. La décision a été prise à l’issue d’une plénière tenue ce mardi au QG de l’UFDG à la Minière. On notait la présence du chef de file de l’opposition, Cellou Dalein Diallo, mai aussi de Papa Koly Kourouma, Aboubacar Sylla, Makanéra Kaké, Jean Marc Téliano, Dembo Sylla, Abdoulaye Kourouma, Diabaty Doré, Dr Ibrahima Sory Diallo, Thierno Saidou Bayo.

Lire

Cellou Dalein reçoit Elhadj Biro : « il a défendu avec courage les valeurs que j’essaie de défendre »

1 octobre 2017 à 9 09 17 101710

Elhadj Boubacar Biro Diallo, ancien président de l’Assemblée nationale et doyen de la ville de Mamou était chez Elhadj Cellou Dalein Diallo, chef de file de l’opposition guinéenne, à Dixinn hier, samedi 30 septembre 2017. Âgé de 96 ans, le doyen Biro a dit venir exprimer sa reconnaissance et son soutien au Président de l’UFDG qui a été d’un grand apport lors de sa convalescence à Paris, rapporte le journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Lire