Grève enseignants : un bachelier de Coyah exprime ses inquiétudes

24 novembre 2017 à 16 04 47 114711

La grève déclenchée par le groupe d’Aboubacar Soumah au nom du SLECG (Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée) continue de paralyser de nombreuses écoles. A Coyah, le collège Plateau et le lycée Fily n’enregistrent ni élèves ni enseignants. Une situation qui crée un sentiment d’inquiétude chez les élèves, notamment ceux qui doivent affronter les examens nationaux pour la session 2018, a appris un reporter que Guineematin.com a dépêché à Coyah.

Read More