Conakry : la CIDT réunit les fils et filles de Télimélé autour du football

25 mars 2019 à 10 10 08 03083

La cellule technique de la Coordination Internationale pour le Développement de Télimélé (CIDT), fidèle à sa vocation, organise un tournoi de football inter sous-préfectoral à Conakry qui regroupe 10 équipes. La compétition, démarrée avant-hier samedi 23 mars 2019, est dotée du trophée feu Amadou Katoumba Barry et se tient au terrain unité de Nongo.

La démarche vise à raffermir les liens d’amitié et de solidarité entre les fils et les filles de Télimélé, mais aussi les amener à s’impliquer davantage dans le développement de la préfecture, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Dans son discours, Ibrahima Sory Diallo, secrétaire général de la CIDT, a indiqué que ce tournoi a pour objectif de « raffermir les liens d’amitié et de solidarité entre les ressortissants de Télimélé et environs, se trouvant à Conakry. Feu Amadou Katoumba Barry a été un personnage qui a marqué toute une génération à Télimélé. D’abord, en tant que footballeur, sportif de haut niveau et enseignant.

Ensuite, directeur préfectoral de la jeunesse de Télimélé, Gaoual et Labé, avant d’être secrétaire général chargé des collectivités de Kindia. Et donc, c’est bien naturellement pour cette raison que les ressortissants que nous sommes, ont décidé de lui rendre un hommage ainsi que tous ses coéquipiers qui ont hissé haut les couleurs de notre préfecture au niveau national », a-t-il indiqué.

Poursuivant, monsieur Diallo a rappelé que la Coordination Internationale pour le Développement de Télimélé (CIDT) a été créée en août 2013 à Bruxelles et elle rassemble à ce jour une vingtaine de représentations à l’étranger. « La CIDT a à son actif, depuis 2013, la structuration de plusieurs associations de ressortissants de Télimélé ; la lutte contre la maladie à virus Ebola ; un don d’un conteneur de matériel médical ; la construction de deux écoles à Télimélé, précisément à Konkouré et à Wobhèrè qui sera livré bientôt ;

La rénovation de deux (2) postes de santé à Sinta et à Bourouwal, précisément à Ninguéthèrè ; l’organisation de deux (2) forums internationaux, en 2013 à Bruxelles et en 2015 à Télimélé ; l’organisation des semaines d’amitié et de solidarité scolaires ; la construction de six (6) cabines de toilettes publiques à Télimélé ; plusieurs formations en techniques de recherche d’emploi. Et donc, pour cette année, sont inscrits au programme, justement l’organisation de ce tournoi, une formation en entrepreneuriat en direction des jeunes », a-t-il fait savoir.

S’exprimant au nom de toute la famille, Mohamed Barry, frère de feu Amadou Katoumba Barry, a remercié les organisateurs de ce tournoi pour avoir donné le nom du tournoi à son grand frère. « C’est un acte qui nous a marqués. Nous avons compris que notre frère a beaucoup fait pour la préfecture de Télimélé. Si tous les ressortissants de Télimélé, à l’intérieur comme à l’extérieur, décident d’organiser ce tournoi pour notre frère, ça nous réjouit à plus d’un titre.

Nous remercions tous les ressortissants, amis et sympathisants de Télimélé pour l’effort qu’ils ont fourni pour organiser ce grand tournoi ici à Conakry entre toutes les sous-préfectures de Télimélé pour honorer notre grand-frère. Ça nous encourage, nous ses frères, à faire mieux que lui pour notre préfecture », a dit Mohamed Barry.

Pour sa part, Elhadj Mamadou Alpha Bah, secrétaire à l’information et à la communication du bureau des ressortissants de Télimélé, au nom d’Elhadj Souleymane Bah dit S-Bah, président de ladite association, a remercié les organisateurs pour cette belle initiative. Selon lui, le bureau des ressortissants, dont la CIDT est partie intégrante, est en train de fournir d’énormes efforts pour le développement de Télimélé. « C’est avec l’appui du bureau des ressortissants qu’on a eu les 10 kilomètres de goudron à Télimélé ; c’est avec son appui qu’on a eu le déblocage des sept (7) milliards de francs guinéens pour l’adduction de Télimélé.

C’est avec son appui aussi qu’on est en train de développer certains projets à Télimélé, notamment la finition de la construction du collège franco-arabe. Nous voulons juste vous dire que nous sommes ensemble, nous remercions la coordination internationale des ONG pour l’initiative prise. (…) Ce que nous allons vous dire, c’est de prendre le travail au sérieux, l’éducation. C’est la clé de la réussite.

Comme disait Hô Chin Minh, vous pouvez libérer un pays avec des ignorants, mais vous n’allez jamais développer un pays avec des ignorants. Donc, c’est pour vous dire, vous jeunes de Télimélé, nous vous encourageons à l’étude, à la formation, au perfectionnement », a-t-il exhorté.

A noter que 10 équipes prennent part au tournoi à élimination directe. En match d’ouverture, l’équipe de Bourouwal-Sounkin a battu son homologue de la commune urbaine. Après avoir fait jeu égal 0-0, l’équipe de Bourouwal l’a emporté à l’épreuve des penaltys et se qualifie pour le tour suivant.

Pour la journée d’hier dimanche, deux matchs étaient au programme. Santou a éliminé Sinta aux tirs au but, et Gougoudjé a battu Daramagnaki sur le score de 2 à 1.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Lire

Télimélé : pose de la première pierre pour la construction de l’école primaire de Hobhêré

16 octobre 2018 à 19 07 54 105410

La Coordination Internationale pour le Développement de Télimélé (CIDT) continue son combat pour améliorer les conditions de vie dans la préfecture. C’est dans cette lancée qu’elle a lancé ce dimanche, 14 octobre 2018, les travaux de construction d’une école primaire de 3 classes, des toilettes et un bureau du directeur, en lieu place d’un hangar à Hobhêré, à 7 kilomètres de la commune urbaine, dans la commune rurale de Gougoudjé, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

Lire

Communiqué : la CIDT offre une nouvelle formation en techniques de recherche d’emploi

21 mai 2018 à 11 11 23 05235

La Coordination internationale pour le développement de Télimélé (CIDT) et sa Cellule technique organisent le samedi 26 mai 2018, à l’Institut Polytechnique Mahatma Gandhi de Lambanyi, non loin de l’ISSEG, une session de formation en « techniques de recherche d’emploi » à l’intention des étudiants en fin de cycle et des diplômés sans emplois originaires Télimélé.

Lire

Paris : Grande Soirée Dansante le 14 avril au Sily Club

6 avril 2017 à 7 07 44 04444

L’Association des Jeunes Ressortissants et Amis de Télimélé en France (AJRATF) est heureuse de vous convier à une Grande Soirée Dansante qu’elle organise le Vendredi 14 Avril 2017 à partir de 22 heures au SILY CLUB sis 4 Rue Louis Armand, 92600 Anières-Sur-Seine.

Lire

Télimélé : les ressortissants se réjouissent du bitumage de la voirie urbaine

21 mai 2015 à 5 05 18 05185

CIDT, Coordination internationale pour le développement de TéliméléRécemment, le Premier ministre, Mohamed Saïd Fofana a fait la pose d la première pierre des travaux du bitumage de dix kilomètres de la voirie urbaine de Télimélé. Une première depuis que la préfecture a été fondée. Voilà qui justifie la joie et l’espoir des populations ressortissantes et résidentes de cette préfecture. 

Lire

Le goudron à Télimélé grâce au prof. Alpha Condé : le PM lance les travaux…

9 mai 2015 à 16 04 09 05095

L'entrée de la Ville de Télimélé

L’entrée de la Ville de Télimélé

Télimélé est en fête ce samedi 9 mai 2015. Des personnalités de premier plan sont dans la ville. Conduite par le Premier ministre chef du gouvernement, Mohamed Saïd Fofana, la délégation officielle est arrivée à 11 heures à Hôré Loûbha, avant d’animer un meeting à la permanence à 12 heures, rapporte au téléphone de Guinematin.com, monsieur Mamadou Moustapha Baldé, natif de la ville.

Lire

2 décès probables, 2 malades et 25 contacts à Bheygol (Sarékaly) ! Crainte d’un « retour » d’Ebola à Télimélé !

7 décembre 2014 à 13 01 50 125012

Préfecture de TéliméléLa préfecture de Télimélé, considérée comme « un modèle mondial de lutte contre Ebola », est de nouveau confrontée à des cas probables de cette grave maladie. Un enfant et un adulte sont décédés la semaine qui s’achève. Deux malades sont arrivés au centre de traitement de Donka et au moins 25 contacts sont déjà recensés par les médecins de l’hôpital préfectoral… 

Lire