Damaro élu président de l’Assemblée : les interrogations de Dansa Kourouma du CNOSCG

21 avril 2020 à 18 06 30 04304

Amadou Damaro Camara, nouveau président de l’Assemblée nationale

L’élection de l’honorable Amadou Damaro Camara continue d’enregistrer une vague de réactions dans l’opinion publique. Dr Dansa Kourouma, président du Conseil National des Organisations de la Société Civile (CNOSC), reconnait la valeur de Damaro sur le plan politique et sur l’animation du débat parlementaire. Toutefois, il dénonce l’absence d’une opposition représentative, d’un contrepoids pour faire face à la force de frappe de Damaro et de la majorité présidentielle. Il l’a dit dans un entretien téléphonique avec un reporter de Guineematin.com ce mardi, 21 avril 2020.

Lire

Assemblée nationale : élu député, Mouctar Diallo « préfère » son poste de ministre

21 avril 2020 à 17 05 31 04314

Mouctar Diallo, ministre de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes

Comme annoncé précédemment, la première session inaugurale de la 9ème législature a eu lieu ce mardi, 21 avril 2020 dans la salle des Congrès du Palais du Peuple de Conakry. Sans surprise, Amadou Damaro Camara a été élu à la tête du parlement. Élu député sous la bannière des Nouvelles Forces Démocratiques (NFD), le ministre de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, Mouctar Diallo, va céder son poste à un des membres de sa formation politique pour continuer son aventure gouvernementale, a appris sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Assemblée nationale : Amadou Damaro Camara élu président (officiel)

21 avril 2020 à 12 12 06 04064

C’est sans surprise Amadou Damaro Camara qui vient d’être élu président de l’Assemblée nationale de la neuvième (9ème) législature, contestée par l’opposition et la société civile guinéenne. Sur les 114 députés, il y a 110 votants présents (ou par procuration). Et, parmi eux, 98 ont porté l’ancien chef de la majorité présidentielle à la tête du pouvoir législatif guinéen. Il remplace ainsi Claude Kory Kondiano et devient de facto le potentiel remplaçant du chef de l’Etat en cas de vacances du pouvoir.

Lire

Session inaugurale du Parlement : ce qu’il faut retenir de la 9ème législature

21 avril 2020 à 11 11 06 04064

Le 22 mars 2020, dans un double scrutin parlementaire et législatif, contesté par l’opposition et la société civile (réunies au sein du Front national pour la défense de la démocratie, FNDC), le régime Alpha Condé a tenu à renouveler l’Assemblée nationale. Et, sans surprise, la Cour constitutionnelle a validé, le 6 avril, l’élection des 114 députés issus de 26 partis politiques parmi les 30 qui ont pris part au scrutin, contre 15 formations politiques représentées à la précédente législature.

Lire

Ouverture de la session parlementaire en période de Covid-19 : Sila Bah n’y voit aucun problème

20 avril 2020 à 21 09 40 04404

Honorable Alpha Ibrahima Sila Bah, président du PGRP

Comme annoncé précédemment, la première session inaugurale de la nouvelle Assemblée nationale aura lieu demain, mardi 21 avril 2020. Celle-ci intervient dans un contexte de crise sanitaire liée à la propagation du coronavirus en Guinée. Une situation mal perçue par l’opposition, qui accuse le président Alpha Condé de ne se préoccuper uniquement que de son agenda politique plutôt que de la santé des Guinéens.

Lire

Rentrée parlementaire en période de Covid-19 : une nécessité absolue (Souleymane Keïta)

20 avril 2020 à 19 07 18 04184

Souleymane Keïta, conseiller chargé de missions du président Alpha Condé, coordinateur de la cellule de communication du RPG Arc-en-ciel

Alors que l’opposition critique la convocation de la première session inaugurale de l’Assemblée nationale en pleine crise sanitaire liée au coronavirus, le parti au pouvoir ne manque pas d’arguments pour justifier cette décision du président de la République. Pour Souleymane Keïta, coordinateur de la cellule de communication du RPG Arc-en-ciel et député au nouveau parlement guinéen, il est d’une nécessité absolue de faire fonctionner la représentation nationale, malgré la présence de la pandémie du Covid-19 dans le pays. Il l’a dit au cours d’un entretien avec un journaliste de Guineematin.com, ce lundi 20 avril 2020.

Lire

Présidence de l’Assemblée nationale : le RPG porte son choix sur Damaro Camara

20 avril 2020 à 15 03 55 04554

Honorable Amadou Damaro Camara

Sauf changement de dernière minute, le député Amadou Damaro Camara sera le président de la nouvelle Assemblée nationale, issue des élections législatives contestées du 22 mars 2020. L’ancien président du groupe parlementaire de la mouvance présidentielle au parlement a été désigné par son camp pour occuper le perchoir. L’information a été confiée à Guineematin.com par une source proche du pouvoir.

Lire

Ouverture de la session parlementaire : Faya Millimono « profondément choqué »

20 avril 2020 à 13 01 53 04534

Dr Faya Millimono, président du BL

Comme annoncé précédemment, la première session inaugurale de la nouvelle Assemblée nationale est prévue demain, mardi 21 avril 2020, à Conakry. Celle-ci se tient dans un contexte de crise sanitaire marquée par la propagation inquiétante du coronavirus dans le pays. Une situation qui met en colère le président du Bloc Libéral, Dr Faya Millimono. Au cours d’un entretien avec un journaliste de Guineematin.com, ce lundi 20 avril, l’opposant a dénoncé « l’irresponsabilité » du pouvoir guinéen, qui continue, selon lui, d’exposer les Guinéens à la maladie de Covid-19 pour des raisons purement politiques.

Lire

Assemblée nationale : 3 groupes parlementaires attendus

16 avril 2020 à 9 09 45 04454

Dr Ibrahima Deen Touré, futur président du groupe parlementaire « le Rassemblement des Républicains »

Comme indiqué dans nos précédentes dépêches, la Cour constitutionnelle a rendu public son arrêt hier, mercredi 15 avril 2020, proclamant les résultats des élections législatives contestées du 22 mars 2020. La juridiction supérieure a confirmé les chiffres publiés par la CENI et qui donnent le parti au pouvoir largement vainqueur du scrutin, boycotté par les principaux partis d’opposition du pays.

Lire

Résultats définitifs des législatives du 22 mars 2020 : voici les 38 députés élus au scrutin uninominal

16 avril 2020 à 8 08 28 04284

Elhadj Ibrahima Diallo, député uninominal du RPG à Télimélé

Après les résultats définitifs du référendum constitutionnel (avec 89, 76% pour le OUI), publiés le vendredi 03 avril 2020, la Cour Constitutionnelle a rendu public hier, mercredi 15 avril, son arrêt sur les résultats définitifs des élections législatives du double scrutin contesté du 22 mars dernier. Et contrairement aux résultats du référendum, qui ont connu un léger réaménagement, la Cour constitutionnel a tout simplement confirmé les résultats provisoires de la CENI.

Lire

COVID-19 : au moins un cas positif parmi les nouveaux députés

9 avril 2020 à 23 11 30 04304

La pandémie du coronavirus continue de franchir les différentes barrières qu’on lui oppose et de se propager en Guinée. Jusque-là épargnée, l’Assemblée nationale vient d’être touchée aussi par la maladie. De sources bien informées ont confié à Guineematin.com, qu’au moins un des députés nouvellement élus a été déclaré positif au COVID-19.

Lire

Résultats des législatives : « un Bonbon par-ci, une sucette par-là », se moque Sidya Touré

2 avril 2020 à 17 05 50 04504

Sidya Touré, président de l’UFR

Comme annoncé dans nos précédentes dépêches, les résultats provisoires des très controversées élections législatives du 22 mars dernier en Guinée ont été publiés par la commission électorale nationale indépendante (CENI). Et, ces résultats donnent largement vainqueur le RPG arc-en-ciel. Ce parti qui a porté par deux fois (en 2010 et 2015) le Pr Alpha Condé au pouvoir en Guinée a récolté 42 sièges (sur les 76 qui étaient en jeu) à la représentation proportionnelle et 37 sièges (sur les 38 qui étaient à disputés) à l’uninominal. En tout, le parti a réussi à obtenir 79 députés sur les 114 que comporte l’Assemblée nationale.

Lire

Législatives contestées en Guinée : le RPG « prend » 79 députés sur les 114

1 avril 2020 à 22 10 34 04344

La Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) a rendu public, ce mercredi 1er avril 2020, le reste des résultats des élections législatives du 22 mars 2020, boycottées par les principaux partis d’opposition du pays. Il s’agit des résultats du scrutin des listes nationales à la représentation proportionnelle. Là aussi, c’est sans surprise le parti au pouvoir qui se taille la part du lion.

Lire

Urgent : des responsables de l’UFDG « séquestrés » dans un hôtel à Mamou

22 février 2020 à 10 10 48 02482

En séjour dans la préfecture de Mamou, plusieurs responsables de l’UFDG (union des forces démocratiques de Guinée) sont séquestrés ce samedi, 22 février 2020, à l’hôtel où ils sont logés. Selon les informations confiées à un reporter de Guineematin.com, Dr Fodé Oussou Fofana, vice-président du principal parti d’opposition du pays, et Mamadou Cellou Baldé, député uninominal de Labé, font partie des leaders qui sont empêchés de sortir de cet hôtel. Deux camions d’agents de sécurité seraient stationnés devant l’hôtel « Relais de Baly’s » situé dans le quartier Tambassa.

Joint au téléphone, le vice-président de l’UFDG, Dr Fodé Oussou Fofana, a confirmé cette information, tout en pointant un doigt accusateur sur le président Alpha Condé. Le président du groupe parlementaire des Libéraux-Démocrates à l’Assemblée nationale soutient que c’est le chef de l’Etat qui a donné des instructions pour qu’ils soient séquestrés, afin qu’ils ne puissent pas tenir le meeting que leur parti organise ce samedi dans la ville carrefour.

« Je suis arrivé à Mamou hier, pour assister à l’enterrement de Youssouf Diallo (ancien ministre). Mais, la fédération UFDG de Mamou a décidé d’organiser aujourd’hui un meeting de sensibilisation. Je suis là avec l’honorable Cellou Baldé et l’honorable Djéssira Traoré. Ce matin, Alpha Condé a donné des instructions pour que personne ne rentre, personne ne sorte. Les autorités ont envoyé deux camions d’agents de sécurité devant l’hôtel où je suis. Ils (les agents de sécurité) sont allés aussi barricader le lieu où on doit faire le meeting.

Alors, les gens avaient écrit au maire de la commune urbaine, et celui-ci avait répondu en autorisant la tenue du meeting. Mais, Alpha Condé, de là où il est à Kankan, quand il a appris que nous sommes à Mamou, il a donné des instructions à la gendarmerie et à la police de nous séquestrer. Nous sommes actuellement séquestrés à notre hôtel », a expliqué Dr Fodé Oussou Fofana.

A suivre !

Mamadou Baïlo Keïta pour Guineematin.com

Tel : 622 97 27 22

Lire

Primes impayées : des députés de l’opposition « mettent en demeure » Kory Kondiano

13 février 2020 à 19 07 44 02442

Alors que l’on s’apprête à définitivement tourner la page de la première législature sous l’ère Alpha Condé, quarante trois (43) députés issus de l’opposition réclament le paiement de leurs « primes pour un trimestre ». A cet effet, ils ont adressé une correspondance à Claude Kory Kondiano, président de l’Assemblée Nationale, en date du mardi 11 février 2020, lequel est « mis en demeure » de payer les primes.

Lire

Présentation des vœux à Alpha Condé : Cellou Dalein n’ira pas à Sékhoutouréya

8 janvier 2020 à 20 08 40 01401

Alpha Condé recevant Cellou Dalein Diallo à la présidence de la République, le 1er septembre 2016

Dans un communiqué publié dans la soirée de ce mercredi, 8 janvier 2020, le protocole d’Etat a invité plusieurs personnalités à la cérémonie officielle de présentation des vœux au chef de l’Etat. Mais, contrairement aux principes protocolaires, le chef de file de l’opposition guinéenne n’a pas été convié.

Lire

Parlement, législatives, nouvelle constitution… Pépé Toupou dit tout à Guineematin

7 janvier 2020 à 7 07 41 01411

Pépé Toupou, député uninominal de Macenta, 1er-vice président de la commission Aménagement du Territoire et des Transports

Alors que la Guinée s’achemine vers les élections législatives du 16 février 2020, que l’opposition boycotte et compte empêcher, l’heure est au bilan dans de nombreux secteurs. Avant le renouvellement de l’Assemblée nationale, les députés jettent le regard sur le rétroviseur pour faire le bilan des cinq années passées à l’hémicycle. C’est dans cette dynamique qu’un reporter de Guineematin.com s’est entretenu avec Pépé Toupou, député uninominal de Macenta et premier-vice président de la commission Aménagement du Territoire et des Transports.

Lire

Côte d’Ivoire : l’ambassadeur Sinkoun Camara déposera sa lettre de créance ce lundi

6 janvier 2020 à 9 09 13 01131

Abdourahmane Sinkoun Camara, nouvel ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la Guinée en Côte d’Ivoire

Abdourahmane Sinkoun Camara, le nouvel ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la Guinée en Côte d’Ivoire, va officiellement déposer la copie figurée de sa lettre de créance au ministère ivoirien des affaires étrangères. La cérémonie aura lieu ce lundi, 06 janvier 2020, en présence de plusieurs personnalités guinéennes, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Lire

Protestation des députés de l’opposition : les explications de Saïkou Yaya Barry

24 décembre 2019 à 20 08 59 125912

Honorable Saïkou Yaya Barry

Comme annoncé précédemment, les députés de l’opposition ont empêché la tenue de la cérémonie de clôture de la session budgétaire de l’Assemblée nationale guinéenne, qui devait avoir lieu ce mardi, 24 décembre 2019. Ils ont créé une véritable pagaille à l’hémicycle pour protester contre le blocage de leurs primes par le président du parlement. Ce qui a amené Claude Kory Kondiano à suspendre la cérémonie pour se retirer de la salle. Le chef du parlement a été suivi quelques temps par les diplomates et les membres du gouvernement qui étaient présents. Interrogé par un reporter de Guineematin.com, l’honorable Saïkou Yaya Barry, député de l’UFR, est revenu sur les raisons de cette protestation et sur leurs véritables réclamations.

Lire