Siguiri : l’ex maire de Kinièbakoura, élu de l’UFR, déféré à la prison civile

22 novembre 2018 à 17 05 51 115111

L’ex maire de la commune rurale de Kinièbakoura, dans la préfecture de Siguiri, a été mis aux arrêts, hier mercredi, 21 novembre 2018. Malik Kéita, accusé par l’autorité sous-préfectorale d’être le cerveau des violences enregistrées de 2013 à nos jours dans la localité, a été déféré à la prison civile de Siguiri, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Read More