Bagarre à la mosquée de Kissosso-poudrière : des arrestations signalées ce samedi matin !

14 octobre 2017 à 12 12 21 102110

Comme annoncé dans un précédent  article de Guineematin.com les fidèles de la mosquée de Kissosso-poudrière, dans la commune de Matoto, sont divisés en deux camps. La prière de ce samedi matin a été l’occasion d’une bagarre entre pro et anti premier imam, a appris Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

La désignation par la ligue islamique nationale d’Aboubacar Soumah comme premier imam n’a pas été du goût de certains fidèles. Selon un citoyen de  Kissosso-poudrière qui a joint Guineematin au téléphone, « dès qu’on est venu pour prier à 5h 45, il y a un groupe qui nous attendait. Il avaint des gourdins et des pierres. Ils nous ont agressés et ce fut la bagarre. On a replié finalement et ils nous ont pourchassés. Dans le quartier, ils ont cassé les portails de ceux qui sont opposés au nouvel imam. Il y a eu au moins trois arrestations. Moi je suis recherché comme ça. Heureusement que je me suis caché. Le troisième imam aussi est caché », a dit notre interlocuteur qui a gardé l’anonymat.

Les protestataires disent avoir écrit plusieurs plaintes contre le nouvel imam. « Nous avons, par six fois, adressé des plaintes à la  ligue islamique communale. Mais, ça n’a jamais abouti. Le nouvel imam n’a pas le comportement qu’il faut pour être premier imam », accuse-t-il.

A rappeler que le nouvel imam n’a pas voulu répondre à nos questions. Mais, un de ses proches a dit que « toutes les accusations là sont fausses. Le premier imam, Elhadj Aboubacar Bah, a fait 21 ans ici avant de décéder.  Maintenant, les autres ne veulent pas de celui qui était 2èmeimam », a dit Elhad Idrissa Héri Camara, sage du quartier de Kissosso-poudrière.

A suivre…

Alpha  Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tel 628 17 99 17

Read More